dimanche, septembre 26, 2021
AccueilSociétéLe CHU de Brazzaville retrouve ses vieux démons 

Le CHU de Brazzaville retrouve ses vieux démons

-

Alors qu’il semblait enfin trouver une stabilité, le Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville (CHU-B) défraie à nouveau la chronique. Ses agents viennent d’annoncer un nouveau mouvement de grève. 

L’intersyndicale du Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville a convoqué une assemblée générale extraordinaire ce vendredi 7 mai. À l’ordre du jour, était inscrite la question de l’apurement des arriérés et la régularisation des salaires des agents de ladite structure sanitaire.

C’est dans une ambiance électrique que l’intersyndicale a tiré les conclusions de cette assemblée. “Les travailleurs du Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville ont unanimement décidé d’observer une grève générale et illimitée, avec un service minimum à compter de ce lundi 10 mai 2021 à 7h00”, indique le compte-rendu de la réunion.

Une décision qui fait suite aux manquements de la direction de l’établissement sanitaire dans le paiement des salaires de ses employés. Les agents du CHU-B revendiquent “le paiement sans condition de deux mois cumulés de salaires sur cinq mois de salaires impayés et la signature d’un protocole d’accord déterminant l’échéancier d’apurement des arriérés de salaire restants.” 

De son côté, la direction générale affirme qu’une démarche visant à obtenir des autorités compétentes, la signature de l’apurement des arriérés et la régularisation des salaires à venir aurait été engagée conjointement avec l’intersyndicale. 

Elle se dit “surprise” de la “décision unilatérale” d’aller en grève prise par ce dernier. Jugeant “irresponsable, en cette période de lutte contre le coronavirus” une telle initiative, elle conteste cet avis de grève et invite tous les agents du CHU-B à se présenter au travail.

Articles Populaires