jeudi, décembre 1, 2022
AccueilPolitiqueL’ARD exige du gouvernement la réalisation d’actions concrètes

L’ARD exige du gouvernement la réalisation d’actions concrètes

-

Le parti d’opposition, l’Alliance pour la République et la démocratie (ARD) faisait sa rentrée politique après un mois de congé. C’était ce jeudi 13 octobre 2022 à Brazzaville au cours d’une conférence presse qui a été organisée pour la circonstance.

Après un mois de congé politique, l’Alliance pour la République et la démocratie (ARD) que dirige Mathias Dzon a effectué son grand retour devant la scène politique ce jeudi 13 octobre 2022 au cours d’une conférence de presse.

Devant les représentants des différents organes de presse, l’Alliance pour la République et la démocratie (ARD) que dirige Mathias Dzon a passé en revue l’actualité politique, sociale et économique de notre pays.

La hausse des denrées alimentaires, la recrudescence et la montée exponentielle des violences urbaines ces dernières années ainsi que l’adoption de budget de l’Etat exercice 2023 sont les principaux sujets qui ont animé les débats.

L’ARD reproche au gouvernement de ne rien faire pour soulager les peines des populations ce malgré la remontée des cours du baril de pétrole, « jusqu’à ce jour il n’a mis en œuvre aucun plan d’apurement de la dette intérieure sociale », a souligné l’ARD dans sa déclaration.

« C’est pourquoi nous exigeons du gouvernement qu’il quitte le terrain des discours enchanteurs pour emprunter celui de la réalisation effective d’actions concrètes appropriées et fortes contre la vie chère et la crise alimentaire », poursuit la déclaration.

Pour ce parti de l’opposition le dialogue politique national inclusif reste le seule et l’unique bonne solution pour sortir le Congo de la crise multidimensionnelle gravissime qui l’étrangle aujourd’hui.

Articles Populaires