jeudi, septembre 23, 2021
AccueilEconomieLancement du Centre de médiation et d’arbitrage du Congo / Pointe-Noire

Lancement du Centre de médiation et d’arbitrage du Congo / Pointe-Noire

-

La Chambre consulaire de Pointe-Noire a procédé ce jeudi 22 octobre 2020 au lancement du Centre de médiation et d’arbitrage du Congo (Cemaco/Pointe-Noire) qui offre désormais aux entreprises installées à Pointe-Noire, un cadre alternatif de règlement des litiges d’affaires. 

C’est en présence du préfet du département de Pointe-Noire Alexandre Honoré Paka, de l’ambassadeur de la délégation de l’Union Européenne, Raul Mateus Paula, que la Chambre consulaire de Pointe-Noire a procédé au lancement du Centre de médiation et d’arbitrage du Congo de la capitale économique congolaise.

Une initiative qui vise à améliorer le climat des affaires aux Congo et à Pointe-Noire en l’occurrence. A travers la médiation et l’arbitrage, la Cemaco entend entre autres, proposer aux entreprises une solution de gestion des litiges à l’amiable, l’accessibilité à une justice offrant des garanties, désengorger les juridictions étatiques, et un gain de temps considérable dans la gestion des questions conflictuelles.   

Toute chose qui participe à créer un environnement incitatif pour les investissements privés et l’entrepreneuriat local.  

Dans son mot de bienvenue, Sylvestre Didier Mavouenzela président de la chambre consulaire de Pointe-Noire a remercié l’Union Européenne pour son appui technique et financier, mais également le gouvernement congolais, la Chambre consulaire et l’équipe du Cemaco pour leur participation respective dans le processus de concrétisation de ce projet.

La cérémonie de lancement s’est poursuivie par l’éclairage de la déléguée générale de la Cemaco Parfaite Pantou, et de l’administrateur général de la Cemaco, Prosper Bizitou, qui ont tour à tour présenté le concept de justice alternative et l’évolution, les perspectives de cette structure.

Après quoi, afin de matérialiser la mise en route effective de cet organisme, et marquer l’adhésion des opérateurs économique de Pointe-Noire à l’initiative, une dizaine d’entreprises a procédé à la signature de la charte de médiation et de l’arbitrage du Congo.

Elle stipule que les signataires « affirment leur volonté de privilégier le recours à la médiation et à l’arbitrage en cas de conflits. ».

Les discours de circonstance de Raul Mateus Paula et Alexandre Honoré Paka ont cloturé la cérémonie et officiellement lancé les activités de la Cemaco à Pointe-Noire. 

La concrétisation de ce projet intervient dans le cadre de la 2e composante de la phase II du  Programme de renforcement des capacités commerciales et entrepreneuriales (PRCCE II) financée par l’Union Européenne et dont l’institution consulaire assure la mise en œuvre.

Articles Populaires