samedi, janvier 28, 2023
AccueilSociétéLa SOPECO désignée opérateur en charge du service postal universel

La SOPECO désignée opérateur en charge du service postal universel

-

La Société des Postes et de l’Epargne du Congo (SOPECO) a été désignée comme opérateur en charge du service postal universel en République du Congo à l’issue du Conseil des ministres tenu ce lundi 31 janvier 2022 par visioconférence sous l’autorité du Chef de l’Etat Denis Sassou Nguesso.

Le projet de décret portant désignation de la Société des Postes et de l’Epargne du Congo (SOPECO) comme opérateur en charge du service postal universel a été examiné puis adopté ce 31 janvier en Conseil de ministre.

Ce projet de loi s’inscrit dans la mise en œuvre des dispositions pertinentes de la loi n°10-2009 du 25 novembre 2009 portant réglementation du secteur des postes.

« Le projet de décret portant désignation de l’opérateur postal en charge du service postal universel doit permettre que les Congolaises et les Congolais bénéficient de l’offre minimale des services postaux de base, sur un marché fortement concurrentiel, dans lequel ces services essentiels ne sont pas pris en charge par les sociétés présentes dans le secteur marchand concerné » rapporte le communiqué final de la réunion.

Née des cendres de l’Office national des postes et des télécommunications (ONPT) dissoute en 2003, la Société des postes et de l’épargne du Congo (SOPECO) aura comme mission exclusive la fixation des tarifs des services relevant du service postal universel et des services réservés.

Un nouveau challenge que devra relever la SOPECO confrontée à plusieurs difficultés dans son fonctionnement et sa gestion financière. Le syndicat des travailleurs de cette société accuse régulièrement les dirigeants sociaux de mauvaise gestion et les agents continuent de réclamer plusieurs mois d’arriérés de salaire.

Les projets de décret fixant le poids limite des envois relevant des services réservés et celui fixant la liste des matières et des objets interdits dans les envois postaux par les usagers ont été également été approuvés par Conseil des ministres.

Articles Populaires