dimanche, juillet 3, 2022
AccueilInternationalLa République du Congo perd son droit de vote à l'ONU

La République du Congo perd son droit de vote à l’ONU

-

Huit Etats membres de l’Organisation des Nations unies (ONU), dont la République du Congo, ont perdu leur droit de vote à l’ONU ce mardi 11 janvier, en raison d’une dette importante à l’égard de l’organisation onusienne.

Le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), Antonio Guterres, a annoncé dans une correspondance adressée aux membres de l’Assemblée générale, ce mardi 11 janvier, la perte du droit de vote à l’ONU de huit pays membres, dont le Congo. 

L’Onu pointe des cotisations impayées, 11 Etats membres sont actuellement en retard dans le paiement de leurs contributions au sens de l’article 19 de la Charte des Nations unies« , a écrit Antonio Guterres. 

Le montant minimal que chacun de ces États doit verser pour ramener ses arriérés en-deçà du montant brut de sa quote-part pour les deux années complètes écoulées (2020 et 2021) est indiqué. L’Etat congolais devra payer 73 151 dollars pour récupérer son droit de vote à l’ONU. 

Outre le Congo, les sept autres pays ayant perdu leur droit de vote sont : Antigua-et-Barbuda, le Comores, la Guinée, la République islamique d’Iran, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Sao Tomé-et-Principe, la Somalie et le Soudan.  

Conformément à l’article 19 de la Charte des Nations unies un membre des Nations Unies en retard dans le paiement de sa contribution aux dépenses de l’Organisation ne peut participer au vote à l’Assemblée générale si le montant de ses arriérés est égal ou supérieur à la contribution due par lui pour les deux années complètes écoulées.

Toutefois, une exception est accordée si l’Etat membre concerné peut démontrer que “le manquement est dû à des circonstances indépendantes de sa volonté”, peut-on lire sur la correspondance.  

Articles Populaires