vendredi, juin 18, 2021
AccueilSociétéLa redevance audiovisuelle pourrait s'étendre aux médias privés

La redevance audiovisuelle pourrait s’étendre aux médias privés

-

Le gouvernement a annoncé cette semaine, que la redevance audiovisuelle (Rav) pourrait s’élargir aux médias privés. Un droit qui jusqu’ici ne concerne que les médias du secteur public. 

La séance des Questions orales avec débat au gouvernement se poursuit au Sénat. Après celle du mardi 8 décembre dernier, le ministre de la Communication et des Médias, Thierry Moungalla a, à son tour, été auditionné ce jeudi 10 décembre par les sénateurs, en présence de leur président, Pierre Ngolo. 

Les questions ont notamment porté sur la Redevance audiovisuelle visuelle, une taxe prélevée aux auditeurs et téléspectateurs pour soutenir les organes de presse publique. 

Lors de son allocution, le ministre a annoncé des réformes profondes de la redevance audiovisuelle. A en croire Thierry Moungalla, une commission de travail sera chargée de redéfinir la monture de la RAV suivant l’ordonnancement juridique. Cette commission sera notamment composée de membres du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), et des associations de consommateurs.  

Selon lui, cette étude permettra « détendre la redevance audiovisuelle à tous les médias congolais qu’ils soient publics ou privés. ». 

Suite à ces réformes, cette redevance ne s’appellerait plus RAV, « une dénomination appropriée » remplacera cette dénomination, a indiqué le porte-parole du gouvernement. 

Depuis son instauration, en 2003, les premiers versements de la Rav n’ont été effectués que cette année. Selon le Trésor Public, les sommes de 102 millions de francs cfa et 126 millions 398 564 de francs cfa ont tour à tour été versées à qui de droit.

Articles Populaires