vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésJusticeLa justice appelée à jouer son rôle face au grand banditisme perpétré...

La justice appelée à jouer son rôle face au grand banditisme perpétré par des « Kulunas impunis »

-

Les magistrats et les avocats ont été appelés, ce jeudi 06 octobre, à faire face à la montée de la violence dans le pays, par le Premier président de la Cour suprême, Henri Bouka.

Le Premier président de la Cour suprême, Henri Bouka, a lors d’une communication faite ce jeudi 06 octobre à l’endroit de l’Union des jeunes avocats de Brazzaville (UJAB), rappelé le rôle que ces professionnels du droit devraient jouer dans la construction d’un « Etat de droit ».

Dans son propos, Henri Bouka, a déclaré qu’il appartient aux magistrats, avocats et autres membres de l’appareil judiciaire à lutter contre l’insécurité par une action efficace conformément à la législation congolaise.

« C’est par la pertinence du travail, par l’acharnement au travail que nous briserons les nouvelles formes de violences exprimées ici et là par des Kulunas impunis », a-t-il déclaré.

♦Lire aussi : L’Eglise catholique du Congo préoccupée par la montée de l’insécurité dans le pays

Il a de ce fait appelé la justice à la responsabilité afin de jouer pleinement son rôle notamment face aux auteurs des violences en milieu urbain encore appelés « Bébés noirs » et « Kulunas »

« Les victimes de la violence ont aussi besoin que leurs droits soient protégés ; alors défendons leurs droits, ce sont aussi des droits humains. Ensemble, luttons sans merci contre la montée hallucinante de la violence et contre l’esprit mercantiliste qui ruine les efforts de l’élite en notre sein », a dit le premier président de la Cour suprême.

Cet entretien a eu lieu à l’occasion de la Semaine du Jeune avocat de Brazzaville, organisée du 03 au 08 octobre, par de l’Union des jeunes avocats de Brazzaville (UJAB) sous le thème : « L’avocat au cœur de la construction d’un Etat de droit. » 

Articles Populaires