Accueil International La fin du VIH en pleine crise de coronavirus ?

La fin du VIH en pleine crise de coronavirus ?

-

C’est sans doute l’une des découverte majeure de l’histoire de l’humanité si l’hypothèse venait à se confirmer. Des chercheurs d’une société française de biotechnologie affirment avoir découvert pour quelle raison le système immunitaire des patients atteint du VIH devient défaillant.

Alors que les efforts de recherches et l’actualité sont cristallisés par le coronavirus, la Start-up française annonce avoir identifié l’origine de la paralysie du système immunitaire causée par le VIH.

Comme on le sait le VIH ne tue pas les patients malades. Il s’attaques aux lymphocytes T CD4+ qui sont des globules blancs importants dans la réponse de notre système immunitaire aux attaques infectieuses. Une fois notre corps affaibli il est incapable de se défendre face aux infections opportunistes qui attaquent à notre organisme. Ce sont ces dernières qui vont provoquer la mort des patients.

La Start-up Diaccurate à l’origine de la découverte affirme qu’un couple, fragment de VIH et l’enzyme PLA2G1B sécrétée par notre pancréas, s’associent pour détruire les globules blancs. 

Un anticorps serait en cours de développement il devrait permettre de supprimer cet enzyme dont les spécialistes assurent que le processus sera sans conséquence pour les individus.

Il faudra tout de même patienter 7 à 9 ans avant de voir le premier médicament sur le marché, les essais cliniques sur l’homme ne devrait pas débuter avant au moins un an et demi. 

Au même moment, une étude publiée dans la revue The Lancet HIV, annonce la réussite d’une greffe de cellules souches, ayant permis l’éradication total du virus chez un patient rapporte l’AFP.

Articles Populaires