jeudi, juillet 29, 2021
AccueilA La UneLa facturation du mois de mars annoncée par la E2C crée la...

La facturation du mois de mars annoncée par la E2C crée la polémique

-

Le directeur de l’Exploitation de Brazzaville/Pool de la société d’Énergie électrique du Congo (E2C SA), Lucien Armel Itoua Mbimbi, a annoncé dans un communiqué datant du 18 mai dernier, la distribution des factures d’électricité de la période de mars. Des quittances non distribuées plus tôt pour cause de confinement de la population selon la compagnie. 

La société de fourniture d’énergie électrique, E2C SA va procéder à la distribution des factures notamment de la période de mars dans les prochains jours. 

Une nouvelle très mal reçue par les consommateurs du fait de la mention de la gratuité de l’électricité et de l’eau pour les ménages à titre des mesures d’accompagnement annoncées par le gouvernement le 10 mai dernier. Une disposition, valable “pendant la période de confinement” avait précisé le rapport de la Coordination nationale.

Cyriac Abdon Mossongo, directeur Commercial de la société E2C SA, a lors d’une interview accordée à la chaîne nationale ce mardi 19 mai, décortiqué le communiqué pour tenter d’éclairer l’opinion.

Selon lui, les activités non essentielles de son entreprise étaient gelées durant le confinement. Une reprise de service pour le département Commercial a été effectuée après l’entrée en vigueur du plan de déconfinement progressif et par paliers dévoilé la semaine dernière par le chef du gouvernement Clément Mouamba. Voilà ce qui explique le lancement de l’opération de distribution des factures du mois de mars.  

Le directeur Commercial de la société a par ailleurs, indiqué qu’ « avant de rentrer en confinement, nous avions des factures qui étaient déjà disponibles. Des factures qui étaient donc sorties avant le mois de mars. ». En effet, les villes de Pointe-Noire et Brazzaville sont chacune scindées en deux groupes de facturation a laissé entendre Cyriac Abdon Mossongo.

« Cela revient dans les méthodes qui sont les nôtres à roter une facturation chaque mois. Et donc, nous envoyons une facturation chaque mois. En mars il y aura une facture qui va sortir pour le 1er groupe, et en avril il y aura une facturation qui va sortir pour le 2ème groupe. Par contre la période de consommation reste la même. Elle est de deux mois. » a t-il souligné.

Des explications qui ne semblent pas avoir convaincu l’opinion qui reste sur l’annonce de la gratuité du service annoncé par le gouvernent et qui en appel désormais à l’intervention de ce dernier pour trancher cette affaire.

La société affirme d’ores et déjà avoir pris toutes les dispositions nécessaires pour que le règlement de ces factures se fasse en toute sécurité, et dans le strict respect mesures barrières de lutte contre la pandémie de coronavirus telles que dictées par le gouvernement. 

Articles Populaires