jeudi, septembre 23, 2021
AccueilSociétéLa campagne de vaccination contre la polio confondue à la vaccination contre...

La campagne de vaccination contre la polio confondue à la vaccination contre le Covid-19

-

Le lancement de la campagne de vaccination contre la poliomyélite a créé la confusion dans l’opinion, plusieurs compatriotes ont cru à une campagne de vaccination contre la covid-19 destinée aux enfants. 

La campagne nationale de vaccination contre le poliovirus a officiellement été lancée ce 27 mai à Loango dans le département du Kouilou par le ministre de la Santé, Gilbert Mokoki. Une opération qui fait suite à la découverte d’un cas de poliomyélite non sauvage dans le district sanitaire de Mvouti-Kakamoéka au Kouilou en octobre dernier.

La lutte contre la poliomyélite non sauvage vise à protéger 1 161 355 enfants âgés de zéro à cinq sur l’ensemble du territoire national. La riposte se fera avec le nouveau vaccin anti-poliomyélite oral de type II (deux goûtes de vaccin) du 27 au 29 mai pour le premier passage et du 17 au 19 juin pour la seconde dose. Il s’agit d’une campagne de proximité adoptée par le ministère en vue d’une adhésion massive des populations. 

♦ Lire aussi : Covid-19 : déploiement mitigé du plan national de vaccination.

Une initiative salvatrice qui s’est confrontée à une difficulté sur le terrain, nombreux sont les congolais qui ont pensé qu’il s’agissait d’une campagne de vaccination contre le Covid-19 destinée aux enfants, d’autant que la rumeur circule.

L’incompréhension suscitée par cette opération a ouvert la porte au scepticisme et à de nombreuses théories « ils ont dit que des personnes vont venir vacciner les enfants contre le Covid-19 dans les quartiers. J’ai demandé à mes enfants de ne pas ouvrir la porte si ces personnes arrivent », affirmait un concitoyen. 

Le déploiement de la campagne de vaccination contre la polio, qui arrive dans le contexte particulier de crise sanitaire, mérite un investissement beaucoup plus importants notamment en matière de communication de la part des autorités sanitaires.

La crainte manifestée par certains citoyens dans le cadre de cette campagne devrait  également interpeler les pouvoir publics, car il semblerait que la désinformation domine largement les actions entreprises, pour sensibiliser autour de la pandémie de coronavirus Covid-19.  

Articles Populaires