vendredi, décembre 3, 2021
AccueilSPORTHugues Ngouélondélé s'explique sur la fermeture du stade Massamba-Débat

Hugues Ngouélondélé s’explique sur la fermeture du stade Massamba-Débat

-

Le ministre des Sports Hugues Ngouélondélé a tenu un point de presse ce lundi 25 octobre au cours duquel il a éclairé l’opinion sur la situation du Stade Alphonse Massamba-Débat de Brazzaville frappé par une sanction de la Confédération Africaine de Football (CAF). 

Le ministre en charge des Sports, Hugues Ngouélondélé s’est voulu rassurant lors de son échange avec la presse. “Je tiens à vous rassurer qu’il n’y a pas péril en la demeure”, a-t-il indiqué d’entrée de jeu. 

Selon le patron des Sports, le stade Alphonse Massamba-Débat, vieux de près de 60 ans, est contraint de se renouveler régulièrement, pour s’adapter aux normes de l’heure et demeurer en conformité avec les exigences de la CAF. 

Une contrainte à laquelle le gouvernement congolais entend se plier afin de maintenir ce “stade mythique” en activité, a garanti le ministre. “Demain vous allez voir que Massamba-Débat va rouvrir, parce qu’on y aura fait des travaux et ce sera pour le plaisir de tout le monde”, a-t-il affirmé. 

La décision de fermeture du stade Alphonse Massamba-Débat fait suite à la dernière inspection de la CAF dont une délégation a été reçue le 15 octobre dernier à Brazzaville. Selon les experts, cette infrastructure sportive ne répond plus aux standards définis par l’instance dirigeante du football africain, pour accueillir des matchs de haut niveau. 

Bien que nous saluons les efforts déployés pour améliorer le stade au cours de la période écoulée, le stade a cependant encore besoin de travaux pour répondre à toutes les exigences des stades de la CAF pour accueillir des matchs de haut niveau”, indique une correspondance de la CAF.

Hugues Ngouélondélé rappelle que depuis son arrivée à la tête du département des sports, la CAF a envoyé plus de trente inspections, dudit stade qui se sont toutes soldées par des avis favorables de l’instance dirigeante du football africain. 

Reste désormais aux autorités congolaises à se mettre au travail afin que les aménagements attendus soient réalisés. Le Congo bénéficie d’une autorisation d’organiser un dernier match des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022 dans ce stade en l’état actuel.

Articles Populaires