mercredi, septembre 22, 2021
AccueiladministrationGuy Georges Mbaka veut mettre de l'ordre à la direction générale des...

Guy Georges Mbaka veut mettre de l’ordre à la direction générale des affaires électorales

-

Le ministre de l’administration du territoire de la décentralisation et du développement local, Guy Georges Mbaka, s’est entretenu ce lundi 7 juin avec le personnel de la direction générale des affaires électorales (DGAE). À l’ordre du jour, les questions des échéances électorales à venir et de réorganisation de cette entité. 

Les législatives et locales qui pointent à l’horizon, constituent un challenge imminent pour l’administration chargée de l’organisation des élections en République du Congo. 

Le ministre de l’administration du territoire de la décentralisation et du développement local a présenté à la DGAE un plan de réorganisation de cette administration qui souffre de nombreux dysfonctionnements, a pu constater le ministre.

La direction générale que vous êtes, constitue également un problème pour la réussite des élections. Et ce désordre a fait du tort non seulement aux congolais, non seulement à la République, mais a discrédité la direction que vous êtes”, a-t-il regretté.

Visiblement bien informé sur les défaillances qui perturbent le bon fonctionnement de cette administration, Guy Georges Mbaka n’a pas hésité à pointer du doigt les services qui posent problème au sein de cette direction. 

C’est beaucoup plus au niveau de l’informatique et au niveau de la documentation que le problème se pose. On nous a signalé qu’il y a un manque de respect de la hiérarchie… Nous pensons qu’il faut mettre fin à ce désordre”, a martelé le ministre.

Afin d’améliorer le rendement de la direction générale des affaires électorales, Guy Georges Mbaka a présenté un plan de réorganisation de l’administration et des procédures de travail. Le ministre a annoncé la mise en place de commissions et de groupes de travail, il envisage notamment la mise en place d’une commission des listes électorales ; de groupes de travail finance, matériel électoral et informatique ; concertation politique pré-électorales… 

Des décisions et aménagements qui ne visent aucune individualité, a assuré le ministre, l’amélioration de la productivité de cette structure étant la seule préoccupation du ministère a conclu Guy Georges Mbaka.

Articles Populaires