jeudi, décembre 8, 2022
AccueilSPORTFootball : "si nous n’avons pas de centre de formation il ne...

Football : « si nous n’avons pas de centre de formation il ne se passera rien »

-

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports Hugues Ngouélondélé a tenté de donner des explications sur ce qui ne marche pas au niveau du football congolais, plus particulièrement au niveau de la sélection nationale masculine de football.

Le patron du sport congolais Hugues Ngouélondélé répondait aux questions du journaliste Gyldas Mayela ce dimanche 26 décembre sur le plateau de l’émission “Propos Direct” diffusé sur la chaîne de télévision C-Direct.

De nombreux sujets ont été abordés au cours de cette interview parmi lesquels ; la situation actuelle du football congolais en général et l’équipe des Diables Rouges de football seniors en particulier au vu de leur nombreuses contre-performances.

A ce sujet le ministre Hugues Ngouélondélé avait déjà été interpellé le 8 octobre dernier par la commission éducation de l’Assemblée nationale qui souhaitait obtenir des réponses sur les mauvais résultats de cette équipe.

Pour le ministre des sports le problème qui mine le football congolais est celui du manque de formation des joueurs, « si nous n’avons pas de centre de formation il ne se passera rien, vous ne pouvez pas parler de formations de joueurs si vous n’avez pas de centres de formation digne de ce nom » a-t-il déclaré.

Ajoutez à cela notre championnat national qui “est d’une qualité faible”. A l’origine, un problème d’organisation au sein de la fédération qui bénéficie pourtant du soutien de l’Etat congolais.

« C’est la fédération congolaise de football qui organise sous le regard bienveillant du ministère de sports, mais c’est eux qui doivent organiser les choses, l’Etat met les moyens et on contrôle », a signifié Hugues Ngouélondélé.

 La création d’un centre de formation et former une une équipe des Diables rouges autour des joueurs locaux sont entre autres les pistes de solutions proposées par le ministre des sports pour avoir des résultats satisfaisant.

« J’ai demandé à l’entraîneur de réduire le nombre de joueurs qui viennent de l’étranger et de s’appuyer sur les locaux pour former une équipe des meilleurs, qui sera la base des Diables Rouges » a-t-il ajouté.

Rappelons que les Diables Rouges éliminés lors des qualifications de la Coupe du Monde Qatar 2022 ne participeront pas à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qui va se jouer du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun.

Articles Populaires