jeudi, juillet 29, 2021
AccueilSociétéFake News : « Je dis à l’ensemble des médias : Attention...

Fake News : « Je dis à l’ensemble des médias : Attention ! »

-

Le ministre de la Communication et des médias, Porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla a lors d’un point de presse organisé jeudi 20 mars à Brazzaville mis en garde les médias qui se rendent responsables de la diffusion de fausses informations. 

Dans le cadre de la réunion tenue la semaine dernière avec les professionnels des médias, pour faire un point sur les actions communes à mener pour la sensibilisation, l’information et la pédagogie nécessaires concernant la pandémie du Covid-19, le ministre Thierry Moungalla a attiré l’attention des médias locaux.

Le ministre des médias est monté au créneau pour fustiger le comportement de certains acteurs de la presse dans la publication d’informations. Pour lui, l’effort de vérification des informations dans les cas sus-cités ne s’effectue plus, ou s’appuie dans le meilleur des cas sur des sources non fiables.

« Je suis souvent attristé, de constater certains journaux, pas tous Dieu merci, dont la pagination à 80% ou à 90% provient du net. Donc, des informations souvent graves, diffamatoires, ou non vérifiées » a-t-il affirmé.

Selon le ministre, ces pratiques non professionnelles ternissent l’image de la profession et pourraient être très prochainement sanctionnées par les autorités « Je dis à l’ensemble des médias attention, parce que si on ne peut pas atteindre celui qui a publié la fake news qui est à l’autre bout du monde. Mais vous qui reprenez vous êtes là (…) c’est vous qu’on va poursuivre. »

Thierry Moungalla a de ce fait exhorté les médias à plus de responsabilité et de  professionnalisme dans l’exercice de leur métier. 

« J’appelle chacune et chacun d’entre nous à ce travail citoyen qui doit nous permettre déjà quand on a une information qui arrive et bien de pouvoir l’analyser. Je ne vous ai pas dit ne publier pas. Mais je vous dis analyser avant de publier. Recouper avant de publier, vérifier avant de publier. », a conclu le ministre.

Articles Populaires