Accueil Economie Impôts : Déclaration et paiement, dernier délai cette semaine

Impôts : Déclaration et paiement, dernier délai cette semaine

-

Le Directeur général des impôts et des domaines a indiqué dans un communiqué qu’il consent à accorder aux contribuables un délai supplémentaire de 5 jours ouvrables pour s’acquitter de leur obligation fiscale.

L’extension accordée « du lundi 23 mars au vendredi 27 mars 2020 » est Selon la direction générale des impôts et des domaines, consécutive à la conjoncture actuelle créée par le coronavirus, durant cette période les paiements se feront sans pénalités.

Une mesure exceptionnelle liée à la crise sanitaire qui paralyse peu à peu le pays que plusieurs chefs d’entreprises ne comprennent pas. « Nous attendions un support véritable de la part de l’administration fiscale, nous avons des problématiques réelles en ce moment, nos activités tournent au ralenti, voir en pause » affirme le chef d’une petite entreprise informatique à Brazzaville.

Selon certains acteurs économiques, la décision ne cadre pas avec le contexte actuel, « Comment vont faire les contribuables bloqués à l’étranger ? Ou même ceux qui sont sur le territoire et qui sont en quarantaine ? » s’interroge la responsable d’une agence de mise à disposition de personnel à Pointe-Noire.

La solution, sont unanimes les chefs d’entreprise, serait l’exonération d’impôts pour ce premier trimestre. « Ils auraient pu simplement exonérer les contribuables juste pour ce trimestre, on peut très bien imaginer que les prochains mois seront difficiles pour les entreprises. ».

Du côté de la direction départementale des impôts à Pointe-Noire on ne l’entend pas de cette oreille, un agent témoigne sous couvert d’anonymat, « La crise sanitaire actuelle nous concerne tous, le pays sort déjà d’une crise durant laquelle les autorités fiscales ont fait des efforts pour supporter les entreprises, avec le problème du coronavirus on attend aussi une implication des entreprises, peut-être pas les plus petites, mais les grandes entreprises comme ça se fait dans plusieurs pays ailleurs » et ajoute « de toute façon si une entreprise n’a réellement pas eu d’activité en ce premier semestre cela aura une incidence sur sa déclaration et donc l’impôt prélevé ».

Rappelons qu’une task-force a été mise en place par le Chef de l’Etat elle vise à mesurer les conséquences et l’impact économique et financier des mesures prises par le gouvernement sur les activités du secteur privé. « Le gouvernement fera savoir le moment venu ce qu’il en est des mesures qui permettront d’atténuer l’impact de cette situation » annonçait Thierry Moungalla lors de sa rencontre avec les médias la semaine dernière. En voilà sans doute une qui manquera d’être étudiée.

Articles Populaires