dimanche, juillet 25, 2021
AccueilEconomieE2C soutient la RDC pour étendre son réseau d'électrification

E2C soutient la RDC pour étendre son réseau d’électrification

-

La société Énergie Électrique du Congo (E2C) a accordé son soutien, à la Société nationale d’électricité de la République démocratique du Congo (SNEL) via la Société Nouvelle du Bois Imprégné (SNBI SA) dans l’acquisition de 15 000 poteaux électriques en provenance du Congo Brazzaville. 

Le directeur général de la société Énergie Électrique du Congo (E2C), Jean Bruno Danga Adou et l’administrateur général de la Société Nouvelle du Bois Imprégné (SNBI SA), Jean Rufin Omboumbou ont assisté au lancement du premier convoi de la livraison des poteaux électriques, à la Société nationale d’électricité de la République démocratique du Congo (SNEL) ce 1er mai au port autonome de Brazzaville. 

En effet, la SNBI et la SNEL ont signé un partenariat pour la fourniture de 15 000 poteaux électriques, faits à base d’eucalyptus pour élargir le réseau d’électrification de la RDC. 

Un projet ralenti par des difficultés dans l’acheminement des poteaux par la SNBI, du fait du retrait d’une banque de la place qui devait assurer son financement, affirme Jean Rugi Omboumbou, administrateur général de la SNBI SA.

« Cette commande a un peu lambiné parce que la banque qui était pressentie pour financer l’opération s’est rétractée. Nous nous sommes retrouvés face à une difficulté, et la SNE [actuel E2C] en tant que 1er partenaire a pu donner un coup de pouce à la SNBI pour réaliser cette opération», a-t-il déclaré.

La SNBI met à la disposition de E2C et Congo Telecom du bois (eucalyptus) à usage de support électrique et téléphonique, une base de collaboration, qui a amené la E2C à apporter son soutien face au problème logistique rencontré par la SNBI. 

« Voilà une société qui devait être totalement à la dérive, mais grâce à notre présence, nous avons dit non, nous devons soutenir d’abord ce que nous avons entre les mains », a souligné Jean Bruno Danga Adou, directeur général de la E2C.  

Certes satisfait de cet appui, l’administrateur général de la SNBI, a tout de même lancé un appel au gouvernement en vue d’une exonération dans l’acheminement des poteaux.

« La difficulté que nous sommes en train de vivre, c’est le péage. Par exemple, ces poteaux-là, pour partir des plantations à l’usine, on paie le péage à l’entrée de ces poteaux et le produit fini aussi, on paie encore le péage. C’est pour cela que, nous lançons un vibrant appel au gouvernement pour nous aider au sens large», a plaidé Jean Rugi Omboumbou.

Articles Populaires