vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésJusticeDrame de Poto-Poto : le présumé assassin passe aux aveux 

Drame de Poto-Poto : le présumé assassin passe aux aveux

-

Une reconstitution des faits a eu lieu ce mercredi 23 novembre à Poto-Poto, dans le troisième arrondissement de Brazzaville en présence du procureur de la République, André Ngakala Oko. Le présumé assassin, un malien reconnaît avoir planté sa paire de ciseau dans le cou de sa victime, lors d’une rixe, le 15 novembre dernier.

La rue Banziri, à Poto-Poto, dans le troisième arrondissement de Brazzaville a été fermée à la circulation ce mercredi 23 novembre, pour permettre à la justice d’organiser une reconstitution des faits. 

Le 15 novembre dernier, un homme d’origine malienne a poignardé à mort un jeune de la République Démocratique du Congo (RDC) dans cette rue. 

Le présumé coupable était invité à relater son crime sous l’œil du procureur de la République, André Ngakala Oko. Passant aux aveux, l’homme a reconnu son forfait expliquant comment il a donné la mort à ce jeune.

« Ce sujet RDC a eu une altercation avec un ouest-africain ce jour-là. Alors que je venais pour les séparer, ce sujet RDC m’a flanqué deux coups de point en plein visage m’accusant d’avoir fait fuir ce ouest-africain, et je devrais en assumer les conséquences. Il m’a suivi dans mon atelier de couture pour en découdre avec moi. Ce dernier m’a frappé un nouvelle fois un coup de poing, et c’est à ce moment-là que je l’ai poignardé une paire de ciseaux à la gorge. Je ne sais pas comment cela est arrivé mais je reconnais l’avoir poignardé une paire de sceaux à la gorge. Et je sais aussi qu’il a succombé à ses blessures », a-t-il déclaré. 

♦Lire aussi : Un homme tué au cours d’une rixe à Brazzaville

Selon le procureur de la République, cet indélicat est bien connu des services de police.  

« Vous êtes un fumeur de chanvre n’est-ce pas ? Et vous avez été interpellé plus d’une fois par la police pour consommation de Tramadol », a rappelé André Oko Ngakala. 

En rappel, un jeune homme avait perdu la vie la semaine dernière à Poto-Poto, dans le troisième arrondissement de Brazzaville, après avoir succombé à ses blessures à la suite d’une altercation qui aurait mal tournée. 

Articles Populaires