dimanche, juillet 25, 2021
AccueilEconomieDeux scanners seront installés à la frontière terrestre entre le Congo et...

Deux scanners seront installés à la frontière terrestre entre le Congo et le Cameroun

-

Deux scanners pour gros-porteurs seront installés sur la route Ketta-Djoum, l’axe routier qui reliera le Congo au Cameroun. Ces outils serviront à l’inspection par imagerie à rayon X des camions et des conteneurs de fret.

La Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), va faire installer deux scanners pour gros-porteurs sur la route Ketta-Djoum.  

En sa qualité d’organe de coordination générale du projet et d’exécution de la composante facilitation du transport, elle a publié un avis de passation de marché dans lequel elle invite des soumissionnaires éligibles pour la fourniture et l’installation de ces équipements à adresser leurs offres.

Ces scanners devront permettre l’inspection par imagerie à rayon X des camions et des conteneurs de fret à la recherche “d’anomalies suspectes telles que les explosifs, les armes, la monnaie et les médicaments, sans avoir recours à la fouille manuelle”, indique la note. 

L’avis de passation de marché note une exigence concernant la capacité de traitement minimum, qui devra être de quatre-vingt (80) véhicules par heure afin d’assurer la fluidité du trafic, au niveau du Poste de Contrôle Unique Frontalier (PCUF) de Ntam.

Le projet routier de 503 kilomètres Ketta-Djoum réparti sur 312 km côté Congo et 191 km au Cameroun, est un maillon important des liaisons inter-capitales entre Brazzaville et Yaoundé. 

Cet ouvrage dont les autorités camerounaises souhaitaient une livraison fin 2020 reste attendu. La République du Congo a ouvert le 06 mars 2020 la partie congolaise de ce corridor transfrontalier.

Articles Populaires