dimanche, juillet 25, 2021
AccueilSPORTCAN 2021 : le rassemblement des handballeuses congolaises suspendu par manque de...

CAN 2021 : le rassemblement des handballeuses congolaises suspendu par manque de moyens financiers

-

L’équipe féminine des Diables Rouges seniors de handball, a suspendu son rassemblement ce week-end pour des raisons financières. Pourtant, les joueuses devaient se rendre en France ce 25 avril pour la poursuite de la préparation.

Coup dur, dans les préparatifs de la sélection nationale féminine de handball entamés le 16 avril dernier à Brazzaville en vue de la 24e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Cameroun 2021).

L’équipe a décidé d’interrompre son stage de préparation technique alors que les joueuses devaient regagner la France ce dimanche 25 avril via l’aéroport international Maya Maya de Brazzaville. 

Principal motif : manque de moyens financiers pour la prise en charge des 29 joueuses convoquées et du staff technique.  

D’abord, il y a le non-paiement de primes des joueuses de la diaspora après le deuxième regroupement. Ces Diables Rouges qui devaient regagner la France hier soir n’ont pas pu voyager. Désormais privées de ration alimentaire depuis le 25 avril au Grand Hôtel de Kintélé, où elles étaient logées, elles sont coincées dans la capitale congolaise avec le sélectionneur, le technicien marocain Tatby Younès.

Même son de cloche du côté des Diables Rouges locales. Ces professionnelles ont regagné leurs domiciles respectifs ce dimanche. A l’issue de l’internat ce 21 avril à Kintélé, aucun autre hôtel n’a été réservé pour les reloger afin de poursuivre leur préparation. 

Le staff technique n’est pas épargné, il est lui aussi en attente du paiement de ses primes depuis le début de la préparation. 

Devant cette situation déplorable et en attendant qu’une solution soit trouvée par les pouvoirs publics, la préparation a été suspendue. Cet arrêt brutal du stage qui intervient à un mois du début de la compétition prévue le 8 juin prochain peut s’avérer préjudiciable pour la suite des événements.

Une situation similaire avait déjà été enregistrée lors de la 21e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de handball disputée en Algérie en 2014. Les athlètes congolais exigeaient le paiement de leurs primes de qualification pour les quarts-de-finale avant d’affronter les Léopards de la République démocratique du Congo.    

Articles Populaires