dimanche, septembre 26, 2021
AccueilEconomieDeux avions d'Ecair seront vendus en pièces détachées

Deux avions d’Ecair seront vendus en pièces détachées

-

La ministre des Transports et de l’aviation civile, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas a été auditionnée ce mardi 24 novembre, par les députés sur la situation de la compagnie aérienne nationale Ecair.

Le gouvernement par le truchement de la ministre des Transports et de l’aviation civile, Olga Ingrid Olga Ebouka-Babackas a répondu ce mardi 24 novembre aux préoccupations des députés liées à la situation de la société Ecair. Ce, en présence de Léon-Alfred Opimbat, Premier vice-président de l’Assemblée nationale. 

Lors de son audition, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas a évoqué la crise que traverse l’entreprise aérienne congolaise Equatorial Congo Airlines (ECAir). Une compagnie qui a cessé ses activités en août 2016.

La ministre a apporté un message d’espoir aux élus du peuple indiquant que le ministère dont elle a la charge et le gouvernement sont à pied d’œuvre pour la relance de la société Ecair.

Dans son propos, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas a souligné que quatre des sept appareils de la société Ecair sont « en maintenance pour réparation », à Johannesburg, en Afrique du Sud et à Addis Abeba, en Ethiopie. Des travaux qui vont permettre d’avoir une offre de service de qualité, a-t-elle laissé entendre. 

« Je voudrais rassurer l’Assemblée Nationale que nous nous attelons à trouver une solution qui permette au Congo d’avoir un transporteur aérien qui réunit toutes les conditions de sûreté. », affirme-t-elle. 

Quant aux trois autres avions, deux sont dans « un état de non navigabilité », à Bruxelles, en Belgique. Ils seront par conséquent « vendus en pièces détachées ». Concernant le septième aéronef, ce dernier est cloué au sol au Congo, a précisé la ministre.   

Ecair est une entreprise aérienne publique créée en août 2011. Après sa chute en 2016, un plan de redressement a été réalisé par le cabinet d’audit Bekolo & Partners. Il a été présenté au Conseil d’administration de ladite compagnie, le 27 janvier dernier à Brazzaville.

Articles Populaires