jeudi, juillet 29, 2021
AccueilInternationalDes agents de l’OMS accusés d’exploitation et d’abus sexuels en RDC

Des agents de l’OMS accusés d’exploitation et d’abus sexuels en RDC

-

L’OMS va enquêter sur des allégations d’exploitation et d’abus sexuels commis dans le cadre de la riposte à Ebola en République démocratique du Congo. C’est l’objet de la récente communication de l’Organisme international après que plusieurs présumées victimes ne se soient manifestées.

Plus de cinquante (50) femmes affirment que des hommes travaillant pour l’Organisation Mondiale de la Santé les auraient contraintes à avoir des relations sexuelles en échange d’un emploi au sein de ladite organisation internationale.

Des travailleurs humanitaires de l’OMS auraient exploité et abusé sexuellement d’une cinquantaine de femmes alors qu’ils étaient chargés sur place de la lutte contre l’épidémie d’Ebola. Selon les témoignages recueillis par le média DW auprès des présumées victimes, pour obtenir « compétences professionnelles ne suffisaient pas » il fallait avoir des rapports sexuels avec certains agents « si on refusait, on n’était pas retenu », précisent les témoignages.

Suite à ces nombreuse plaintes, l’Organisation Mondiale de la Santé s’est dite « scandalisée » par ces allégations. « L’OMS a pour politique de ne tolérer aucune forme d’exploitation et d’abus sexuels », indique le communiqué publié par l’organisation ce 29 septembre.

Elle a annoncé qu’elle ouvrira une enquête sur ces accusations d’exploitation et d’abus sexuels, « toute personne dont la participation à de tels actes aura été identifiée devra en rendre compte et en subir de graves conséquences, y compris un renvoi immédiat », assure la direction de l’OMS. 

Articles Populaires