vendredi, décembre 3, 2021
AccueilSPORTDéfaite des Diables Rouges, Paul Put pointe du doigt le calendrier de...

Défaite des Diables Rouges, Paul Put pointe du doigt le calendrier de la FIFA-CAF

-

La sélection des Diables rouges du Congo a enregistré un énième revers en s’inclinant une nouvelle fois face au Sénégal ce dimanche 14 novembre au Stade Lat-Dior de Thiès lors de la dernière journée des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022.

Une défaite de l’équipe nationale du Congo face aux Lions de la Teranga du Sénégal était plus que prévisible au vu des contre-performances réalisées lors des dernières rencontres.

Fébrile depuis le début de la compétition, les diables rouges ont simplement confirmé leur statut d’équipe la plus faible de la Poule H.

Comme au match aller au Stade Alphonse Massamba Débat, les hommes de Paul Put se sont encore inclinés avec deux buts d’écart (2-0) cette fois-ci sans en inscrire le moindre but. Les deux buts de la rencontre ont été inscrit par l’attaquant de Watford FC (Premier league/Angleterre), Ismaëla Sarr (13′ et 23′).

Le sélectionneur du Congo qui n’est pas exempte de tous reproches quant à la performance de ses hommes a tenté de justifier de cet échec en pointant du doigt le calendrier organisationnel des matchs mis en place par la FIFA et la CAF.

« Je trouve que le programme de la CAF et la FIFA n’est pas bien organisé. Car, nous jouons 2 matchs en 3 jours. Or, les conditions de voyage en Afrique ne sont pas comme en Europe. Depuis 5 heures du matin, nous sommes en route. Nous devons nous dégraisser. Ça complique les choses. Il est important de comprendre qu’il n’est pas facile de voyager en Afrique », a signifié le technicien belge.

De cette intervention de Paul Put on peut ressortir le sentiment d’un homme qui décline toutes responsabilités quant au mauvais résultats de son équipe alors qu’il avait été recruté pour qualifier le Congo à la Coupe du monde Qatar 2022.

Paul Put qui sollicite de la part des dirigeants sportif que lui soit accorder du temps afin de construire une équipe solide et structurée espère désormais qualifier le Congo à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, deuxième objectif de son contrat.

La question qu’il reste à se poser est de savoir si le belge continuera a dirigé la sélection congolaise, lui qui avait reçu un ultimatum de la part du ministre de Sport Hugues Ngouélondélé,  » Si les résultats ne sont pas bons, nous serons obligés de nous séparer « .

La sélection congolaise clos cette campagne de qualification avec bilan quasiment nul, sur ses six matchs disputés elle n’a remporté aucun match concédant du coup trois défaites et trois matchs nuls, avec un total de dix buts encaissés.

Articles Populaires