samedi, décembre 4, 2021
AccueilPolitiqueDéclaration du patrimoine : le gouvernement Makosso joint l'acte à la parole

Déclaration du patrimoine : le gouvernement Makosso joint l’acte à la parole

-

Chose promise, chose due, le gouvernement Anatole Collinet Makosso a joint l’acte à la parole en procédant ce lundi 25 octobre à la déclaration de patrimoine de ses membres devant la Cour Suprême au cours d’une audience publique spéciale solennelle.

Le Palais de justice de Brazzaville a abrité une cérémonie toute particulière et attendue de l’opinion, celle de la cérémonie de déclaration de patrimoine des membres du gouvernement tenue ce 25 octobre sous l’autorité du Premier président de la Cour suprême, Henri Bouka.

Trente quatre ministres sur les trente huit que compte l’actuel gouvernement se sont prêtés à tour de rôle à cet exercice qu’impose la constitution du 25 octobre 2015 dans son article 55, faisant obligation à tout citoyen élu ou nommé à des hautes fonctions publiques de déclarer ses biens.

Le chef du gouvernement Anatole Collinet Makosso a été le premier à ouvrir les hostilités en déclarant ses biens suivi des membres de son gouvernement.

Réceptionnant les documents y relatifs les uns après les autres, le Premier président de la Cour suprême a salué l’exemplarité dont a fait preuve le gouvernement.

« D’aucuns avaient pu penser que la loi sur la déclaration de patrimoine n’était qu’un leurre, une loi de pure forme… Aujourd’hui, par sa présence dans cette salle d’audience de la Cour suprême, le gouvernement vient solennellement de le démentir », a-t-il déclaré.

Cette loi adoptée il y a de cela six ans qui n’avait jamais été appliquée a enfin trouvé ses précurseurs pour la plus grande satisfaction du gouvernement et de son chef.

« C’est d’abord un acte de responsabilité et un engagement à la sincérité, à l’humilité, à la probité. C’est à cela que le peuple nous a astreints lorsqu’il portait sur les fonds baptismaux la Constitution du 25 octobre 2015 », a déclaré Anatole Collinet Makosso..

Après avoir “donné acte des déclarations de patrimoine des membres du gouvernement, Henri Bouka s’est engagé à conserver et assurer la confidentialité de ces documents jusqu’à la fin des fonctions de ces derniers.

Cérémonie solennelle de dépôt de déclaration de patrimoine enfin tenue, la question sur la forme dont s’est déroulée cette audience publique a-t-elle lieu d’être à nouveau posée ?

Articles Populaires