jeudi, janvier 27, 2022
AccueilSociétéCovid19 : évaluation imminente des mesures d'assouplissement mises en oeuvre lors des...

Covid19 : évaluation imminente des mesures d’assouplissement mises en oeuvre lors des fêtes

-

La Coordination nationale de gestion de la pandémie de covid-19 procédera au cours de ce mois à une évaluation de la situation épidémiologique relative aux mesures d’assouplissement mises en œuvre lors des célébrations des fêtes de fin d’année. 

Lors de sa 32ème tenue le 29 décembre dernier par visioconférence, la Coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19 avait annoncé dresser un bilan de la riposte nationale contre la Covid-19 durant l’année 2021 dès sa prochaine réunion. 

Prévue courant janvier 2022, cette réunion sera en grande partie consacrée à l’évaluation de l’impact des mesures d’assouplissement instaurées à l’orée des fêtes de fin d’années notamment l’harmonisation des horaires du couvre-feu et la suspension du couvre-feu lors des célébrations des réveillons de Noël et de la Saint-Sylvestre.

♦ Lire aussi : Uniformisation du couvre-feu à 23h tous les jours

Au terme de sa dernière réunion, la Coordination nationale avait jugé inopportun d’évaluer, de suite, la mise en œuvre de ces mesures entrées en vigueur le 11 décembre dernier en dépit d’avoir observé une augmentation des cas de contaminations depuis cette annonce. 

Il est encore prématuré d’évaluer la mise en œuvre de ces mesures, même si, et on vient de le voir, les premières impressions sont négatives, pour les raisons énoncées ici. La Coordination nationale avait annoncé, lors de sa réunion précédente, qu’une évaluation sera effectuée courant janvier 2022”, indiquait alors le compte rendu de ladite réunion.

♦ Lire aussi : Pas de couvre-feu les 24 et 31 décembre 2021

A l’issue de cette première rencontre de l’année, les membres de la Coordination nationale décideront de la stratégie à adopter pour poursuivre la riposte, en tenant compte des statistiques qui leur seront fournies par la Task force, renseigne le compte rendu de la 32ème réunion.  

Si ces assouplissements ne se traduisent pas par un rebond de la pandémie, et ce grâce à la discipline de tous et de chacun, ils seront maintenus ; dans le cas contraire, les pouvoirs publics se réserverait alors la possibilité de prendre de nouveau des mesures de restriction, avait rapporté le porte-parole du gouvernement Thierry Moungalla.

Articles Populaires