mardi, novembre 30, 2021
AccueilEconomieCovid-19 : La BEAC au secours de l'économie réelle

Covid-19 : La BEAC au secours de l’économie réelle

-

Face au ralentissement économique lié à la crise sanitaire du coronavirus, et aux défis auxquels les pays de la sous région feront face après la crise, la Banque Centrale des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) a décidé d’injecter plus de liquidité dans l’économie réelle de l’espace communautaire. 

C’est l’une des mesures prise par le comité de politique monétaire du 27 mars 2020, présidé par Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la BEAC.

Craignant une récession fatale à l’économie affaiblie de nombre de pays de la sous région, la BEAC a porté de 240 à 500 milliards de francs CFA le montant des liquidités mis à la disposition des banques selon une périodicité hebdomadaire.

Chaque semaine suite à des appels d’offres de la BEAC, les établissements de crédit éligibles émettront leurs soumissions d’achat de cette monnaie centrale. Cette mesure devrait permettre d’accroître la capacité des établissements financiers à fournir des prêts aux différents acteurs économiques.

On peut également imaginer qu’il s’agira d’un soulagement pour les banques qui, en cette période de « panique », sont pris d’assaut par les déposants qui effectuent plus retraits que de dépôts.

Afin d’intéresser les établissements financiers à l’ensemble de la démarche, la Banque Centrale a appliqué un rabais du taux d’intérêt des appels d’offres et une atténuation des garanties exigées pour l’emprunt des clients des banques.

Reste à savoir si ces mesures auront un impact réel sur la volonté des banques à accompagner leurs déposants, notamment dans notre pays où la réalité des créances en souffrance a un effet néfaste sur la perception du risque de crédit des établissements bancaires congolais.

Articles Populaires