mercredi, septembre 22, 2021
AccueilSociétéCovid-19 : durcissement ou allègement des mesures dans les jours à venir...

Covid-19 : durcissement ou allègement des mesures dans les jours à venir ?

-

Lors de la 18e réunion de la Coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19 qui s’est tenue ce 24 mars, l’éventualité de faire évoluer certaines des mesures de restriction a été évoquée par les participants.  

Faut-il s’attendre à un durcissement ou à un allègement des mesures au cours des semaines à venir ? 

La campagne électorale a mis à mal les mesures barrières édictées par le gouvernement et favorisé les déplacements de populations de Brazzaville et Pointe-Noire, épicentres de la maladie dans le pays, vers l’hinterland jusqu’ici relativement épargné par le Covid19. Toute chose qui fait craindre une augmentation du nombre de cas contamination.

Une réalité dont sont conscientes les autorités congolaises. Elles préconisent d’observer l’évolution de la situation épidémiologique au cours des prochaines semaines, avant de pouvoir se prononcer sur la question. 

Compte tenu du peu de recul avec la période électorale que notre pays vient de vivre”, la Coordination nationale s’accorde une période d’observation et d’évaluation afin de déterminer “s’il peut être possible de faire évoluer certaines mesures de restriction en vigueur”, renseigne le compte rendu.

En parallèle, le gouvernement a officialisé, ce 25 mars, le démarrage de sa campagne de vaccination à grande échelle. Une piste sérieusement envisagée par le gouvernement congolais pour mettre un terme à la pandémie dans le pays et ainsi considérer la piste d’un retour progressif à la normale. 

La Coordination Nationale invite les Congolaises et les Congolais à se faire massivement vacciner, et ce afin que nous atteignons dans les meilleurs délais l’immunité collective de notre population, seul moyen de vaincre la pandémie.”, recommande la Coordination Nationale. 

Le Comité ad hoc de la vaccination entend garantir la vaccination à double dose d’environ 570 600 personnes lors de la première phase de sa campagne, après la réception ce mois de plus de 150 000 doses et de l’arrivée imminente d’un million de doses de vaccins supplémentaires.

Les prochaines semaines seront donc déterminantes pour les populations congolaises qui depuis mars 2020 vivent au rythme des restrictions imposées par la crise sanitaire, avec une situation économique qui s’est totalement dégradée dans nombre de secteurs d’activités. 

Si la tendance à la décrue venait à se confirmer au cours des prochains jours, un allègement de “certaines mesures” pourraient être adopté par les autorités. Si a contrario la situation venait à se dégrader, il est fort à redouter un durcissement des mesures en vigueur.

Pour l’heure, le gouvernement appelle les congolais à se faire vacciner, et à continuer d’observer les mesures barrières et de distanciation physiques.

Articles Populaires