AccueilSociétéSassou Nguesso et madame vaccinés contre la Covid-19 pour donner l'exemple à...

Sassou Nguesso et madame vaccinés contre la Covid-19 pour donner l’exemple à la population

-

Le couple présidentiel Antoinette et Denis Sassou Nguesso vient d’être vacciné ce jeudi 25 mars dans le cadre de la campagne nationale de vaccination contre le covid-19.   

Initialement prévue pour ce mercredi 24, la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 a officiellement été lancée ce jeudi 25, à Brazzaville en présence de la ministre de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo. 

Pour cette première journée, des hautes personnalités nationales se sont faites vacciner. Le Chef de l’Etat Denis Sassou Nguesso et la première dame, Antoinette Sassou Nguesso ont reçu leur première dose du vaccin contre le coronavirus Covid-19.

Le Premier ministre Clément Mouamba et son gouvernement ont également été vaccinés cet après-midi par le personnel de santé formé pour la circonstance.

Deux vaccins ont été mis à disposition des populations : 141 220 doses du vaccin Sinopharm de la Chine et 12 000 doses du vaccin Sputnik V des Emirats Arabes Unis. Au total, notre pays dispose de 153 220 doses de vaccin contre la Covid-19 à la date du 23 mars 2021. 

Il reste à recevoir 1 000 000 de doses du vaccin Sputnik V, acquises par l’Etat suivant l’accord conclu le Congo et les Emirats Arabes Unis, selon la Coordination nationale de gestion de la pandémie à coronavirus Covid-19.

La campagne à deux étapes

La campagne nationale de vaccination se fera en deux phases. La première phase concerne Brazzaville et Pointe-Noire. Deux départements où le virus est toujours actif, en témoigne le maintien du couvre-feu uniquement dans ces deux localités. La 2e phase concerne les 10 autres départements.

24 sites ont été retenus pour la campagne dont 15 à Brazzaville, 8 à Pointe-Noire et 1 dans la Cuvette.  

Pour commencer, 7 sites ont été aménagés à Brazzaville dont 3 sites fixes de vaccination de la force publique. Il s’agit de la clinique médicale de la Garde républicaine à Mpila, l’hôpital central des armées Pierre Mobengo et la Direction générale de la sécurité publique située aux sapeurs pompiers. 

4 sites ont été réservés pour les agents de santé ainsi que ceux évoluant dans les officines : Chu de Brazzaville, Centre de santé intégré (CSI) Marien Ngouabi, Hôpital de base de Makélékélé et l’Hôpital spécialisé mère et enfants Blanche Gomes.

Pour le lancement de la vaccination, trois sites ont été mis en fonctionnement : Centre médico-social de la Présidence de la République, Centre de santé intégré de Nkombo Matari, Hôpital général Blanche Gomes.

Les autorités sanitaires entendent augmenter le nombre journalier de vaccination, qui pourront passer de 162 personnes à 500 sur chaque site.

Différentes catégories socioprofessionnelles seront vaccinées 

Selon le plan de déploiement de la vaccination élaboré par le ministère de la santé, sont concernés par la première : les agents de santé, les agents des affaires sociales, les professionnels de la communication (reporters), les agents de la force publique, le personnel des nations unies, les diplomates, les personnes âgées de plus de 60 ans, les personnes vivant avec une comorbidité, le personnel des agences de voyage, le personnel des banques et les enseignants.

La Coordination Nationale a décidé d’étendre la vaccination du premier périmètre aux agents de mer au sens large ainsi qu’aux personnels de l’administration pénitentiaire, et estime que certains des publics cibles du deuxième périmètre pourront être vaccinées avec les doses d’ores et déjà disponibles. Avec une vaccination à double dose, 570 610 personnes environ seront vaccinées au total en utilisant les doses actuellement disponibles.

La vaccination, seul moyen de vaincre la pandémie

La Coordination Nationale invite les populations à se faire massivement vacciner pour que nous atteignons dans les meilleurs délais l’immunité collective de notre population, seul moyen de vaincre la pandémie, a-t-elle conclut. 

Articles Populaires