vendredi, avril 16, 2021
Accueil Société Corniche de Brazzaville : Jean Jacques Bouya sur les lieux du sinistre

Corniche de Brazzaville : Jean Jacques Bouya sur les lieux du sinistre

-

Quelques heures après la catastrophe survenue en début de matinée ce 9 janvier sur la corniche de Brazzaville, le ministre de l’aménagement et des grands travaux, Jean Jacques Bouya, s’est rendu sur les lieux du drame pour s’enquérir de la situation. 

Cet unième cas d’érosion à Brazzaville a poussé le ministre de l’Aménagement, de l’Équipement du territoire et des Grands Travaux à se rendre sur les lieux du drame accompagné du maître d’oeuvre chinois China Road and Bridge Corporation (CRBC). Selon les premières indications, les pluies diluviennes qui s’abattent sur le pays depuis le début de la saison ont entraîné une importante crue des eaux du fleuve la nuit dernière qui au moment de la décrue ont fragilisé les fondations de la corniche. 

Pour l’heure aucune déclaration officielle n’a été faite. Le maître d’oeuvre a cependant annoncé les mesures immédiates qui devrait permettre de réhabiliter au plus vite la corniche. “Nous allons d’abord protéger le site…, nous avons déjà informé notre siège social, notre bureau d’étude va envoyer un expert pour effectuer une visite ici pour trouver la raison réelle de ce phénomène” a déclaré le représentant de la CRBC. Devrait logiquement s’en suivre le lancement travaux de réaménagement.  

Le drame a provoqué une véritable crise de confiance, les nombreux témoignages recueillis sur la corniche ont permis de déceler un véritable pessimisme au sein de l’opinion sur la qualité de l’ensemble de l’ouvrage. Le ministre a de ce fait instruit la compagnie chinoise d’expertiser la totalité des berges. Il a également demander que soit rappelé l’entreprise française en charge de la deuxième moitié tronçon, Case De Gaulle – pont Djoué, afin qu’elle rassure également sur l’intégrité des installations sur cet axe. 

Pour l’heure, la zone de la corniche demeure fermée au public. Les travaux devraient donc démarrer incessamment sous peu. Rappelons que la ville de Brazzaville a été à plusieurs endroit sinistrée au cours de ces dernières semaines. La mobilisation de la corniche bien que louable, serait souhaitable sur l’ensemble des sites touchés par le phénomène d’érosion.

Articles Populaires