mardi, septembre 21, 2021
Accueil+CMTCommuniquéClément Mouamba demande l'arrêt immédiat des contrôles illégaux

Clément Mouamba demande l’arrêt immédiat des contrôles illégaux

-

Le Premier ministre, Chef du gouvernement Clément Mouamba a dans une note circulaire interpellé les agents de certains services de l’administration publique suite au constat de contrôles illégaux effectués par ces derniers.

Plusieurs commerçants et entreprises sont victimes de harcèlement de la part des agents de certains services de l’administration publique au travers des visites répétitives et de contrôles intempestifs, tant en ville que sur les routes nationales RN1 et RN2.

Ces agents réclament et parfois perçoivent des frais, des taxes, ou des amendes établis sur des bases illégales.

Des actes condamnés par le Premier ministre Clément Mouamba qui après avoir fait le constat a instruit l’ensemble des hiérarchies des services de l’administration publique concernées de faire cesser sans délai toutes ces pratiques.

Cette décision fait suite aux différentes recommandations qui avaient été adoptées au cours de la 19è réunion de la Coordination nationale de gestion du coronavirus en République du Congo le 14 avril dernier, il restait juste qu’elles soient mises en œuvre.

Clément Mouamba a également recommandé aux commerçants et aux chefs d’entreprise de dénoncer ces actes illégaux et leurs auteurs afin qu’ils soient sanctionnés.

Reste plus que ces prescriptions du chef du gouvernement ne soient pas juste une goutte d’eau dans l’océan des instructions non-respectées, mais qu’elles soient réellement mises en application.

Articles Populaires