jeudi, juillet 29, 2021
AccueilSociétéCe qu'il faut savoir de l'état d’urgence sanitaire, et du déconfinement annoncé

Ce qu’il faut savoir de l’état d’urgence sanitaire, et du déconfinement annoncé

-

L’éventuel déconfinement annoncé au même moment que la prorogation de l’état d’urgence continu de susciter de nombreuses interrogations au sein de l’opinion. Pourtant, des voix officielles tranchent : « il y a une différence fondamentale entre le confinement et l’état d’urgence ».

Dans son message à la nation du 28 mars dernier, le Chef de l’Etat déclarait l’état d’urgence sanitaire en République du Congo. Le 30 mars, le décret n°2020-93 l’instaurait pour une durée de 20 jours à compter du 1er avril. 

Une première prorogation de cette mesure exceptionnelle avait été accordée par le parlement pour 20 jours supplémentaires du 21 avril au 10 mai. 

Face à l’évolution croissante des chiffres liés à la pandémie, le gouvernement a sollicité une fois de plus les deux chambres du parlement qui ont promulgué, le 9 mai dernier, un nouveau prolongement de l’état d’urgence sanitaire du 11 au 31 mai.

Une nouvelle qui arrive au même moment que l’annonce d’un éventuel déconfinement progressif à partir du 16 mai, qui a plongé nombre de concitoyens dans la confusion. « Comment parler de déconfinement si l’état d’urgence est prorogé » plusieurs s’interrogent.

Le porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla, s’est empressé de rassurer l’opinion au après la restitution du compte rendu du conseil des ministres du 8 mai, « cette prorogation… ne signifie pas la prorogation du confinement au contraire ».

Devant les parlementaires, le ministre de la Justice, Aimé Ange Bininga, s’est également prêté au jeu de la clarification : « Il y a une différence fondamentale entre le confinement et l’État d’urgence. Lorsque l’état d’urgence est décrété, nous rentrons dans un régime exceptionnel, et ce régime exceptionnel favorise la restriction des libertés » a-t-il précisé.

En d’autres termes, l’état d’urgence est le régime qui permet la restriction des libertés, l’état d’urgence ne se limite pas au confinement. Plusieurs mesures telles que le couvre-feu, ou la réquisition de biens et services nécessaires comme les hôtels ressortent de ce régime exceptionnel. 

Le 16 mai prochain les congolais pourraient donc bien se voir déconfinés, mais sans doute, soumis à d’autres règles restrictives. Le plan de déconfinement qui sera annoncé par le Premier ministre, Clément Mouamba, dans les prochains jours nous en dira davantage.

Articles Populaires