samedi, décembre 4, 2021
AccueilSPORTCAF : le stade Massamba-Débat suspendu pour non-conformité

CAF : le stade Massamba-Débat suspendu pour non-conformité

-

La Confédération africaine de football (CAF) a notifié ce début de semaine, à la Fédération congolaise de football (Fecofoot), la suspension du Stade Massamba-Débat de Brazzaville pour non-conformité aux normes règlementaires de la CAF. 

L’instance dirigeante du football continental a interdit au Stade Massamba-Débat de Brazzaville, d’accueillir à nouveau des matches internationaux des équipes nationales seniors de la CAF et autres compétitions interclubs masculines de la CAF, à l’issue de la 5eme et 6eme journée de qualification de la coupe du monde Qatar 2022 prévue en novembre prochain. 

Cette décision fait suite à la dernière visite d’inspection d’une délégation de la CAF en République du Congo au cours de laquelle de graves manquements avaient été relevés dans ce stade mythique.

Bien que nous saluons les efforts déployés pour améliorer le stade au cours de la période écoulée, le stade a cependant encore besoin de travaux pour répondre à toutes les exigences des stades de la CAF pour accueillir des matchs de haut niveau, peut-on lire dans le communiqué de la CAF. 

Selon la CAF, ce stade doit une nouvelle fois être rénové après sa réhabilitation en 2015 lors de la commémoration du cinquantenaire des Jeux africains, pour qu’il soit en temps utile approuver définitivement. 

Nous recommandons que le plan de rénovation soit basé sur une architecture moderne, un design contemporain et des matériaux de qualité avec un plan de projet clair et des échéanciers précis« , rapporte la correspondance. 

La correspondance indique par ailleurs que dans l’intervalle, la CAF peut à tout moment demander un rapport actualisé aux autorités congolaises.

Les dirigeants africains ont décidé d’accorder néanmoins un agrément d’un match pour l’utilisation du stade Massamba-Débat au titre des qualifications pour le mondial 2022.

Le stade Massamba-Débat, construit en 1962 avait déjà été sous la menace d’une suspension en 2019 pour ses vestiaires ne répondant plus aux standards internationaux.

Dans sa mission de veiller sur la qualité des stades pour le développement et le progrès du football africain, la CAF a également procédé à la suspension du Stade Régional de Nyamirambo de Kigali, au Rwanda et du Stade national du 24 Septembre de la Guinée-Bissau. 

Articles Populaires