samedi, juillet 24, 2021
AccueilSociétéBientôt la fin de l'absentéisme dans l'administration publique ?

Bientôt la fin de l’absentéisme dans l’administration publique ?

-

Le gouvernement ambitionne d’étendre le recensement biométrique des agents de l’Etat à l’ensemble des services administratifs ce qui pourrait, entre autres, mettre fin à un mal qui gangrène l’administration publique à savoir l’absentéisme des fonctionnaires.

Lors de son séjour à Impfondo dans le département de la Likouala, le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso a appelé les cadres et agents des administrations publiques à bannir les anti-valeurs et à prôner le bon fonctionnement de l’administration et la bonne gouvernance de l’Etat. Des exigences pour lesquelles le gouvernement attend désormais une application stricte des instructions.

Le Premier ministre a laissé entendre que certains agents dont le comportement serait en opposition avec les attentes gouvernementales pourraient bientôt s’exposer à des sanctions financières.

À ce propos, il a évoqué la démarche de l’identification biométrique mise en oeuvre dans le secteur de l’enseignement primaire et secondaire qui pourrait bientôt servir de modèle pour faire appliquer les directives du gouvernement.

Avec l’enregistrement biométrique, les mesures sont prises de sorte que l’enseignant qui sera absent de son poste de travail, son salaire sera coupé”, a-t-il prévenu, avant d’indiquer que ces dispositions pourraient bientôt concerner l’ensemble du personnel de l’administration congolaise.

En effet, dans le cadre de sa politique de « tolérance zéro«  le gouvernement Collinet Makosso souhaiterait étendre le recensement biométrique à l’ensemble des services de l’Etat. Nous espérons étendre ce système de recensement biométrique du personnel de l’Etat à tous les services”, a déclaré le Premier ministre. 

Cette démarche pourrait notamment apporter des réponses aux questions de l’automatisation des données du ministère de la Fonction publique, du ministère des Finances et d’éclairer sur d’autres problématiques comme la gestion des pensions de retraite.

Articles Populaires