mardi, janvier 26, 2021
Accueil +CMT Interview AUDREY HANDMADE IN CONGO des accessoires qui font la promotion du made...

AUDREY HANDMADE IN CONGO des accessoires qui font la promotion du made in Congo

-

La Rédaction de Congo Media Time a fait la rencontre de Loemba Aude Prunella, une jeune congolaise créatrice de la marque Audrey Jewellery, devenue AUDREY HANDMADE IN CONGO qui propose une gamme de produits artisanaux entièrement assemblés au Congo. Son pari, faire découvrir au monde le talent des artisans congolais par la promotion de ses articles produits localement et 100% faits à la main. Elle nous a accordé une interview au cours de laquelle elle nous a présenté son activité.

Aude Prunella Loemba est une jeune congolaise âgée de 30 ans. Elle est la fondatrice de la marque Audrey Jewellery, une marque artisanale créée en 2016 à Cape Town, en Afrique du Sud.

Celle qui se définit comme une personne « ambitieuse en quête de perfection dans le milieu artisanal », s’est donnée pour mission première de créer une marque 100% faite à la main au Congo, pour ainsi faire valoir le made in Congo avec pour principal objectif une exploitation de la main-d’œuvre congolaise, et une expansion à l’international.

CMT : Comment est née la marque Audrey Jewellery ?

APL : J’ai effectué différents stages et travaillé pendant un moment dans le secteur de la mode en Afrique du Sud. Ces différents postes ont nécessité un réel sens de l’engagement, du management et des responsabilités. Aussi très active à une certaine époque sur Instagram, je n’hésitais pas à partager mes créations et mon sens du style. Aujourd’hui, je dirai que c’est ma passion pour la mode qui m’a amené à lancer ma propre ligne d’accessoires.

L’idée de base était de lancer ma propre ligne de Ras de cou d’où « Audrey Jewellery ». Audrey est tirée du prénom Aude, et Jewellery signifie simplement bijoux en Anglais.                                               

Grâce à mes diverses activités, à mon entourage et aux contacts établis en Afrique du Sud, je me suis créée un large portefeuille de clients. Et aujourd’hui installée au Congo, j’envisage de faire de ma marque une référence pour la communauté congolaise. D’où le concept AUDREY HANDMADE IN CONGO. 

Les Accessoires Audrey sont conçus et réalisés dans notre Atelier à l’aide de plusieurs artisans travaillant en collaboration avec la marque. La marque Audrey offre une large  sélection d’accessoires concentrés sur un style coloré. Toutes les pièces sont uniques et fabriquées au Congo.

CMT : Quelle est votre cible, et quelle est votre clientèle ?

APL : Aujourd’hui, je dirai que ma clientèle est constituée en majorité d’expatriés, mais mon objectif premier reste d’inciter les congolais à consommer local, et dans un futur proche viser une clientèle à l’international.

CMT : Il se dégage de vos articles une fraîcheur couplée à un style traditionnel, quelle est la philosophie de votre projet ?

APL : La marque Audrey s’inspire des tendances africaines et européennes. Nous utilisons une variété de différentes cordes importées et de matériaux trouvés au Congo, afin de créer des pièces uniques pour des femmes audacieuses et courageuses. 

CMT: Il y a peu de références typiquement congolaises dans vos collections, comment définissez-vous votre marque ? Comme une marque congolaise ou une marque qui fait la promotion de l’Afrique au Congo ?

APL : Je définirai ma marque comme l’une des seules marques artisanales d’accessoires dont les produits sont 100% faits à la main, et dont l’assemblage est fait au Congo. Il faut savoir qu’aujourd’hui il y a de plus en plus de marques artisanales, qui prônent le made in Congo, mais beaucoup d’entre elles font généralement importer leur produits ou se font manufacturer par une main-d’œuvre étrangère pour ensuite les revendre. Ma marque valorise la main-d’œuvre congolaise. Bien que la plupart des matériaux utilisés soient d’origine étrangère, toutes nos pièces sont créées et montées dans nos ateliers par les mains de nos artisans et bijoutiers.

CMT : Vous avez une forte visibilité et une importante activité sur les réseaux sociaux, est-ce important pour vous, pour votre secteur d’activité d’être présent sur ces plateformes ? Pourquoi ?

APL : Oui, il est important aujourd’hui pour ma marque d’être présente sur les réseaux sociaux et de garder une certaine image pour atteindre plus de visibilité.  

En effet, 70% de nos ventes sont réalisées grâce aux réseaux sociaux. Nous touchons de plus en plus de monde, grâce au contenu que nous délivrons sur notre page.

Et de plus en plus de personnes veulent travailler avec nous pour des collaborations et ce en partie grâce au travail de qualité que nous délivrons.

CMT : Quels sont les défis auxquels votre activité vous confronte au quotidien ?

APL : Je dirais le manque de ressources et de matières premières. Les matériaux utilisés pour la confection de nos accessoires sont généralement commandés à l’étranger. Il y a très peu de fournisseurs locaux, et nous sommes souvent confrontés à des ruptures de stock ; ce qui nous oblige à nous approvisionner ailleurs malheureusement.

CMT : Le gros challenge des entreprises cette année c’était le Covid-19, comment a-t-il impacté votre entreprise et votre vision ?

APL : Le Covid a beaucoup impacté sur nos activités en partie avec une baisse des ventes, et un grand manque d’activité. En effet, nous avons dû arrêter temporairement nos activités et fermer notre atelier par mesure de sécurité ; tout en maximisant nos ventes en ligne, grâce aux différentes plateformes sur lesquelles nous sommes présents, je cite Afrikrea, Instagram et Facebook.

Aujourd’hui, nous sommes beaucoup plus impliqués sur les réseaux sociaux depuis le Covid, car nous avons réalisé qu’il nous fallait miser sur le digital marketing pour toucher plus de personnes et inciter les gens à s’intéresser à notre travail.

CMT : Comment se procurer les produits Audrey Jewellery ?

APL : Nos produits sont disponibles en ligne sur nos différentes plateformes dont je cite Instagram, Facebook, Afrikrea, tchilif.com et aussi dans nos différents points de vente au Congo, sur Pointe-Noire à Couleur Equateur, Elaïs, Yindzo, Secret des sens et à Brazzaville au restaurant Mami Wata.

CMT : Quelles sont vos perspectives, projets en cours… ?

APL : Mes objectifs et ambitions restent les mêmes,« faire de ma marque une référence pour la communauté congolaise, c’est-à-dire, une marque de bijou et d’accessoire artisanal 100% fait main au Congo et de pouvoir valoriser l’artisanat Congolais ».

Je vise une exploitation de la main-d’œuvre congolaise, et une expansion à l’international. Dans un concept original, j’envisage de fournir des produits d’exception et de qualité à des prix défiant toute concurrence. J’ai la conviction que ma talentueuse équipe et moi-même avons de quoi faire pour concrétiser ce projet. Tout en espérant que notre notoriété grandissante nous aidera à acquérir de nouveaux clients pour ainsi développer notre expansion à l’international. 

Articles Populaires