AccueilA La UneArlette Soudan-Nonault pose un ultimatum à la cimenterie Forspak

Arlette Soudan-Nonault pose un ultimatum à la cimenterie Forspak

-

La ministre en charge du Tourisme et de l’environnement, Arlette Soudan-Nonault a posé un ultimatum de trois mois à la compagnie Forspak pour se conformer aux normes environnementales en vigueur en République du Congo. Faute de quoi, la société sera mise en demeure, a averti la ministre. 

Accompagnée du préfet du département du Niari, Frédéric Baron Bouzouk, la ministre du Tourisme et de l’environnement, Arlette Soudan-Nonault, lors d’une visite de terrain tenue le 23 mai dernier dans ladite localité, a rencontré les responsables de la cimenterie Forspak. 

Un point essentiel a été à l’ordre du jour, à savoir la mise en oeuvre du plan de gestion environnemental au sein de cette structure. Le constat est alarmant selon la ministre. La compagnie exerce ses activités aux grands mépris des textes environnementaux en vigueur dans notre pays, a déclaré Arlette Soudan-Nonault. 

Face à un tel comportement, la ministre a réagi fermement à l’encontre de la cimenterie. « Vous ne pouvez pas investir soixante-dix millions de dollars sans vous conformer aux lois qui régissent le pays dans lequel vous avez investi. Vous avez sollicité qu’on reparte sur de nouvelles bases, mais trois mois après, si rien n’est fait, je mets votre société en demeure. », a-t-elle souligné.

Le préfet dudit département, Frédéric Baron Bouzok a été chargé de suivre le respect des instructions édictées par la ministre à l’entreprise Forspak.

Au terme de la discussion avec les responsables de Forspak, la délégation conduite par la ministre est allée s’enquérir de la situation auprès des populations du village. Il en ressort là également, un non-respect flagrant des engagements de l’entreprise chinoise décriés par les populations de Moubeyi.

Précisons que l’entreprise Forspak est coutumière de ce type d’agissement, en 2018, elle avait déjà fait l’objet d’un avertissement pour non conformité aux normes écologiques par la ministre Arlette Soudan-Nonault. 

Articles Populaires