vendredi, décembre 9, 2022
AccueilEconomieAprès l’UEMOA, la CEMAC se penche aussi sur la réforme du Franc...

Après l’UEMOA, la CEMAC se penche aussi sur la réforme du Franc CFA

-

Les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) se sont réunis, du 17 au 18 novembre 2022, à Libreville, au Gabon lors d’un colloque sous-régional de haut-niveau sur la réforme du Franc CFA, une monnaie héritée de l’ère coloniale.

Après les pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), le tour est revenu à ceux de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (Cemac) de se pencher sur l’avenir du franc CFA. 

Un colloque de deux jours sous le thème : « Monnaie et Développement en Afrique centrale » s’est tenu du 17 au 18 novembre 2022 à Libreville, dans la capitale de la République Gabonaise.

Cette rencontre vise à proposer aux chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), des pistes de solutions sur les conditions et le cadre d’une nouvelle coopération monétaire avec la France.

Ainsi, les experts ont réfléchi pendant 48 heures, sur les mécanismes opérationnels à mettre en place ou la mutation institutionnelle à opérer en vue de proposer un « schéma approprié » conduisant à l’ « évolution de la monnaie commune ».

« Il est temps que la coopération monétaire entre la Cemac et la France évolue, et ce colloque vise une réflexion profonde et féconde devant aboutir à cet objectif », a déclaré le Pr Mesmin-Noël Soumaho, le recteur de l’Université Omar-Bongo. 

♦Lire aussi : Vers la mise en circulation de nouveaux billets de banque en zone Cemac

Pour sa part, le Président de la Commission de la Cemac, le Pr Daniel Ona Ondo est revenu sur le débat autour du Franc CFA, une monnaie héritée de l’époque coloniale. 

« En Afrique, nombreux sont les analystes qui expliquent le sous développement de certains pays, par leur appartenance à la zone franc, système monétaire qu’ils qualifient « d’asymétrique » », a-t-il souligné. 

Cette rencontre se situe dans le prolongement de la session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etats du 22 novembre 2019 à Yaoundé, au Cameroun. 

Lors de cette réunion, les participants avaient chargé la Commission de la Cemac et la Beac de proposer un schéma approprié conduisant à l’évolution de cette monnaie commune

Articles Populaires