AccueilPolitiqueAnguios Engambe accusé d’avoir organisé les troubles des fêtes de fin d’année

Anguios Engambe accusé d’avoir organisé les troubles des fêtes de fin d’année

-

Le président du Parti pour l’Action de la République Mâ (PAR) a tenu un point de presse ce 8 janvier 2021 au cours duquel il a confirmé l’information de son interpellation par la Centrale d’intelligence et de documentation (CID) ex DGST au motif de troubles enregistrés durant les fêtes de fin d’année.

Anguios Engambe a confirmé devant la presse nationale et internationale son interpellation le 6 janvier dernier par les services de la CID. Selon le président du Parti pour l’Action de la République Mâ (PAR), il lui serait reproché d’avoir commandité les actes d’incivisme constatés lors des célébrations de fin d’année.  

« J’ai été interpellé sous le motif suivant : que tout ce qui s’est passé le 24 décembre, le 31 décembre c’est moi qui ai organisé les jeunes à qui je donnais 25 000 [francs CFA, ndlr]. Dans toute la République ! », s’est exclamé l’homme politique.

En effet, lors des célébrations de fin d’année dernière, plusieurs jeunes se sont retrouvés dans les rues pour manifester et troubler l’ordre public, alors qu’un couvre-feu instauré par le gouvernement, dans le cadre de sa stratégie de lutte contre la propagation du Covid19, était en vigueur.

Anguios Engambe qui clame son innocence, a dit ne pas se reconnaître dans ces accusations. Le président du PAR qui a ironisé sur la situation a lancé le défi des urnes à ses adversaires politiques, « nous c’est les urnes, c’est pas les actes barbares », a-t-il déclaré.

Anguios Nganguia Engambé qui ne s’est pas prononcé sur sa candidature au prochain scrutin, a annoncé l’organisation le 22 janvier 2021 des primaires de son parti. Une élection interne qui permettra d’élire le candidat qui va défendre les couleurs du PAR à la présidentielle de mars 2021.

Articles Populaires