mercredi, septembre 22, 2021
AccueilPolitiqueAllocution du Président de la République à l'occasion du 61e anniversaire de...

Allocution du Président de la République à l’occasion du 61e anniversaire de l’indépendance du Congo

-

ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR DENIS SASSOU NGUESSO, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, À L’OCCASION DU 61eme ANNIVERSAIRE DE L’INDÉPENDANCE DU CONGO 

Brazzaville, le 14 Août 2021

Mes chers compatriotes ;

Voici 61 ans que notre pays, la République du Congo, célèbre son indépendance et magnifie, le 15 août de chaque année, notre lutte pour la liberté, la justice.

Un tel parcours impose un devoir de mémoire à l’égard des Pères de l’indépendance qui avaient résolument entrepris la marche pour l’accession du Congo à la souveraineté internationale.

En cet instant solennel, Je voudrais adresser mes vives félicitations à notre Peuple qui œuvre inlassablement à l’approfondissement de l’unité nationale, au raffermissement de la cohésion sociale et à la consolidation de la paix.

Que les Forces vives de la Nation, en l’occurrence les organisations de la société civile, les partis politiques, les confessions religieuses, trouvent ici la réaffirmation de notre engagement indéfectible en faveur du dialogue constructif, de la tolérance et du vivre ensemble congolais.

C’est aussi l‘occasion de rendre honneur et un hommage appuyé à la Force Publique qui veille et sauvegarde, chaque jour, l’expression intangible et renouvelée de notre souveraineté.

Mes chers compatriotes ;

Nous célébrons les 61 ans de notre indépendance, sans grande solennité, dans un contexte marqué par la pandémie de COVID-19.

Face à cette grave crise sanitaire, sans accompagnement financier extérieur conséquent, nonobstant des appuis en équipements et en médicaments en provenance de quelques pays amis, notre Peuple fait preuve de résilience remarquable.

Ce sursaut national constitue, jusqu’à ce jour, un véritable rempart pour nos populations contre ce péril extrêmement meurtrier.

Au plan mondial, la vaccination contre le CORONAVIRUS constitue désormais la pierre angulaire de la riposte à la pandémie. Notre pays ne peut se placer en marge de cette dynamique planétaire.

Dans cette optique, il importe d’imprimer une impulsion plus forte aux campagnes de sensibilisation, en vue d’une adhésion plus massive de nos populations à la vaccination anti-COVID-19.

Il nous faut parvenir à l’immunité collective, seule voie de salut, à l’heure actuelle, devant le CORONAVIRUS, tout en persévérant dans l’observation stricte des mesures de prévention, notamment dans les villes de Brazzaville et Pointe-Noire, épicentres de ce fléau dans notre pays.

Mes chers compatriotes ;

A la dimension de l’être humain, 61 ans renvoient souvent à l’accomplissement de soi, en fait au début du troisième âge. Devant l’éternité du temps, 61 ans ne sont, en réalité, qu’une goutte d’eau dans l’immensité océane.

61 ans après son accession à l’indépendance, le Congo assume désormais l’étape de la construction de l’Etat, de l’affirmation de la Nation et de la modernisation de notre pays.

Au regard de ce contexte national en rapide mutation, Je convie l’ensemble de notre Peuple à une réelle introspection, pour projeter les paliers de nos avancées futures sur le chemin du développement.

A ce propos, notre Projet de Société « Ensemble, poursuivrons la marche », largement plébiscité lors du scrutin présidentiel des 17 et 21 mars 2021, nous offre les leviers nécessaires pour répondre aux attentes légitimes du Peuple.

Le décor est à présent planté en vue de la concrétisation de nos ambitions pour le Congo.

Le collectif budgétaire, récemment adopté par le parlement, participe de notre volonté d’ajuster et harmoniser nos priorités de développement avec les financements disponibles.

Ainsi, au regard des atouts de notre pays, telles la grande disponibilité en terres arables, la pluviométrie abondante, la densité et la régularité du réseau hydrographique, la main-d’œuvre jeune et suffisante. L’agriculture au sens large devrait emporter la conviction de notre Peuple, comme vecteur structurant de la diversification de l’économie nationale.

Pour un secteur agricole performant, un changement de paradigme, qui consacre l’évolution effective de l’état d’esprit et des mentalités au sein des populations, s’avère nécessaire, notamment de la jeunesse.

En effet, les options prises et les efforts déployés pour parvenir à un secteur agricole au diapason des objectifs visés, notamment en termes d’auto-suffisance alimentaire, ont été souvent entravé par le peu d’intérêt des populations vis-vis de l’agriculture.

Au Congo, sous l’ère coloniale ou même après l’indépendance, l’agriculture était toujours reléguée en arrière-plan. Les travaux agricoles n’attiraient guère les jeunes qui se passionnaient plutôt pour les emplois de bureau, de préférence dans les rangs de la fonction publique, au point de contribuer, de manière continue, à l’amplification de la dépendance alimentaire de notre pays.

C’est pourquoi, face à ce travers de l’histoire, J’en appelle à un changement de mentalités en vue de la mobilisation de notre population, particulièrement de la jeunesse, pour un engagement irréversible dans la voie d’une véritable révolution agricole, au service du développement économique et social de notre pays.

Dans cet ordre, le Plan national de développement 2022-2026 concentrera les ressources d’investissement au financement des projets qui concourent à la diversification économique. Il s’agit prioritairement de l’agriculture, de l’industrie, des nouvelles technologies de la communication, des zones économiques spéciales, du tourisme, de l’entretien routier.

Mes chers compatriotes ;

L’espoir est donc permis. Le Congo enregistre actuellement un redressement progressif de son secteur hors pétrole. Le niveau de récession économique, estimé à environ -5% en 2020, s’établira autour de -1% à la fin de cette année.

Notre pays poursuit sa marche en faisant face, avec détermination, aux défis de son développement.

Pourtant, notre action ne pourra prospérer et atteindre les objectifs visés que dans la Paix, le Dialogue et le Travail bien fait.

Le Congo, notre patrimoine commun, ne sera, en définitive, que le résultat de notre engagement collectif dans l’édification de notre Nation.

Bonne Fête de l’indépendance à tous !

Vive la République !

Vive le Congo !

Articles Populaires