mercredi, septembre 22, 2021
AccueilInternationalAFREXIMBANK se positionne en soutien financier des projets intégrateurs de la CEMAC

AFREXIMBANK se positionne en soutien financier des projets intégrateurs de la CEMAC

-

La Banque Africaine d’Import-Export (AFREXIMBANK) a manifesté sa volonté de soutenir financièrement  à la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) dans la réalisation des 11 projets prioritaires d’intégration sous-régionale s’inscrivant dans le cadre du Programme Economique Régional (PER) 2017-2020 de la zone.

Le président de la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC), Fortunato-Ofa Mbo Nchama, a annoncé que les projets présentés lors de la Table ronde de Paris bénéficieront de l’apport de la Banque Africaine d’Import-Export (AFREXIMBANK), partenaire fidèle et de référence de la BDEAC qui a accepté de participer au financement de ces projets intégrateurs.

C’est en présence du Chef du Gouvernement de la République du Congo, Clément Mouamba, représentant du Président de la République, Denis Sassou Nguesso, Président dédié du Programme des Réformes Économiques et Financières de la Cemac, du président de la Commission de la CEMAC, du représentant de la Commission de l’Union africaine et du gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale que s’est ouverte cette rencontre organisée à l’initiative des Chefs d’Etat de la CEMAC.

Ces projets phares devraient à terme permettre d’accélérer durablement l’intégration physique et commerciale de la région. Ils sont pleinement alignés avec les agendas 2030-2053 de l’Union Africaine et les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies.

Lors de son discours de circonstance, le président de la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC), Fortunato-Ofa Mbo Nchama a tenu à inviter les partenaires financiers à accompagner la zone CEMAC afin de l’arrimer à la modernité et améliorer les conditions de vie des populations. A noter que ces projets portent sur les corridors régionaux de transport, la production et l’interconnexion énergétique, le marché unique, la libre circulation des biens, des services et des personnes et le capital humain ainsi que la diversification économique.

Il faut souligner que le lancement de la Zone de Libre Échange Continentale est un atout majeur pour l’Afrique Centrale qui « doit désormais devenir ce pôle d’industrialisation où l’on pourra produire non seulement pour le continent, mais aussi pour le reste du monde ». D’ailleurs concernant le financement desdits projets, Fortunato-Ofa Mbo Nchama a annoncé la volonté de la Banque Africaine d’Import-Export d’accompagner la CEMAC dans leur mise en œuvre.

Avec Gabon Media time

Articles Populaires