dimanche, août 1, 2021
AccueilDernière Minute🔴 Atteint du Covid-19 Guy Brice Parfait Kolélas sera évacué ce dimanche 

🔴 Atteint du Covid-19 Guy Brice Parfait Kolélas sera évacué ce dimanche

-

Le candidat Guy Brice Parfait Kolelas a été placé sous assistance respiratoire ce 20 mars après un passage en réanimation, hier 19 mars 2021. Il devrait être évacué dès demain vers Paris, la capitale française, selon son équipe de campagne, le candidat serait atteint de la Covid19. 

L’interruption de son meeting le 13 mars dernier à Pointe-Noire avait déjà suscité de nombreuses interrogations sur son état de santé. Des inquiétudes renforcées par son absence lors de son meeting de clôture ce 19 mars 2021 à Brazzaville. 

♦Lire aussi : Guy Brice Parfait Kolélas a des ennuis de santé

“On suspectait un palu mĂ©langĂ© Ă  la grippe et avec toute la campagne [dĂ©placements, ndlr] qu’il a eu Ă  faire en vĂ©hicule, on a pensĂ© que c’Ă©tait la fatigue et le palu. Lors du meeting de Pointe-Noire il n’arrivait plus Ă  tenir debout parce qu’on se rappelle en 2016, il avait connu cette situation Ă  la fin oĂą il Ă©tait extrĂŞmement fatiguĂ© mĂŞme pour tenir le dernier meeting, il avait tenu Ă  peine 20 minutes. Et donc on se disait que c’Ă©tait ça. Après, il a fait un test Covid et le rĂ©sultat a Ă©tĂ© positif”, nous a confiĂ© Rodrigue Mayanda, directeur de campagne du candidat. 

Ce 19 mars dans une clinique de la capitale, le prétendant à la Magistrature suprême a été admis en réanimation après une forte dégradation de son état de santé. 

 “On a échappé au pire”

Les cadres du parti ont Ă©tĂ© rĂ©unis afin de statuer sur la conduite Ă  tenir, l’Ă©ventualitĂ© de l’introduction d’un recours a Ă©tĂ© envisagĂ©e alors que le candidat Ă©tait toujours en rĂ©animation. 

Conformément à l’article 53 de la loi électorale “si, avant le premier tour, un des candidats décède ou se trouve définitivement empêché, le juge constitutionnel prononce le report de l’élection.” Une procédure que l’équipe de campagne s’était organisée à activer au vu de la situation.

Ce n’est que le 20 mars, soit le lendemain,  aux alentours de 14 heures que le candidat de l’Union des Démocrates Humanistes (Udh-Yuki) a repris conscience. Il aura aussitôt demandé son équipe à l’abandon de cette piste.

“Non je ne veux pas de report, je veux que les gens aillent voter massivement pour le changement. Je ne veux pas entendre parler de report”, aurait-il instruit.

L’opposant Guy Brice Parfait Kolelas, sort de loin, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux il apparaît mal en point, toujours sous assistance respiratoire affirmant “lutter contre la mort”.  

Son Ă©tat se serait considĂ©rablement amĂ©liorĂ©, nous confie son directeur de campagne « la situation s’est stabilisĂ©e par rapport Ă  hier, gloire Ă  Dieu, ce matin il a pu sortir de la salle de rĂ©animation. On l’a placĂ© dans une salle VIP, et dans la journĂ©e autour de 13, 14h, il a recommencĂ© Ă  parler, on a Ă©chappĂ© au pire.”, indique-t-il.

Il aura le temps de revenir 

Pour l’heure, à l’UDH-Yuki la situation est sous contrôle, la stratégie du candidat et du parti est d’aller à l’élection qui aura lieu demain malgré l’évacuation prévue ce dimanche “à 11 heures au plus tard” précise Rodrigue Mayanda.

Le candidat devrait recevoir les rĂ©sultats de l’élection depuis la France oĂą il poursuivra son hospitalisation “s‘il est Ă©lu, il y a un temps jusqu’Ă  ce que la prestation de serment se fasse. Vous avez un Ă  trois mois avant que la prestation de serment se fasse. Donc, il aura le temps de revenir.” conclut le directeur de campagne.

Articles Populaires