AccueilSociétéVisite d'inspection du Centre national de formation initiale et continue des enseignants...

Visite d’inspection du Centre national de formation initiale et continue des enseignants de Mouyondzi

-

Une forte délégation conduite par Jean Jacques Bouya, ministre de l’Aménagement, de l’Équipement du Territoire et des grands travaux ce début de semaine est allée s’enquérir du niveau d’avancement des travaux de construction du Centre national de formation initiale et continue des enseignants (Cnfice) à Mouyondzi. 

La mission de ce lundi 14 décembre a permis aux membres de la délégation de se rendre compte du niveau d’avancement des travaux de construction du Centre national de formation initiale et continue des enseignants (Cnfice) dans la localité de Mouyondzi, dans la Bouenza. 

Cet ouvrage réalisé par la société chinoise Beijing Construction est financé par la première dame, Antoinette Sassou Nguesso dans le cadre du Projet d’appui à l’amélioration du système éducatif, en partenariat avec le gouvernement et la Banque mondiale. 

Il a été construit dans le but d’accueillir et de former les instituteurs du préscolaire et du primaire, les enseignants du collège et des lycées ainsi que les directeurs des établissements scolaires. L’autre vocation de ce centre est de recycler les acteurs du système éducatif national.

Il est érigé sur une superficie globale de 19 hectares, divisée en quatre secteurs. Il est doté d’un bâtiment R+1 en forme d’arc de 556 m², comprenant neuf salles de classe, douze bureaux de direction, six bâtiments de plain-pied constitués de cinq salles de classe, d’un centre médico-social de 87m² et d’un bâtiment de deux salles de classe spécialisées de 575 m².

On recense également seize classes pédagogiques et quatre classes spécialisées sur un bâtiment de R+1 de 1376m², un bâtiment dortoir d’une capacité de cent lits de 649m², de huit logements F4 de 184m² chacun. Il comporte aussi un espace réservé aux installations sportives et un espace vert.

Au terme de la visite, Jean Jacques Bouya, n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction au vu du niveau d’avancement constaté. « Sur le chantier, les travaux avancent très bien comme en témoigne l’allure générale sur ces images. L’amphithéâtre, l’internat et les logements du personnel administratif sont achevés et n’attendent que les équipements », s’est-il réjoui.

Les travaux de ce centre ont officiellement démarré, le 3 août 2019 par la pose de la première pierre par Antoinette Sassou Nguesso, épouse du chef de l’Etat.    

En rappel, le Cnfice est construit à l’endroit où était érigé l’école normale des institutrices lors la seconde guerre mondiale. Elle avait servi de prison aux partisans du maréchal Phillipe Pétain, alliés des nazis.

C’est à la fin des hostilités que ce geôle est devenu l’Ecole normale de l’Afrique équatoriale française et, par la suite, l’Ecole normale des jeunes filles où a fréquenté Antoinette Sassou Nguesso. C’est en 1978, sur les ruines de cette école, qu’a été créé le Lycée de Mouyondzi.

Articles Populaires