dimanche, août 1, 2021
AccueilEconomieVers une production de masques « made in Congo »

Vers une production de masques « made in Congo »

-

Les autorités gouvernementales ont évoqué la piste d’une confection locale de masques de protection au Covi19 lors de la séance de Questions d’actualité au Gouvernement devant le Parlement. Une solution envisagée pour pallier au manque constaté dans nos officines.

Les artisans congolais pourraient être appelés dans les prochains jours à mettre leur savoir faire à contribution dans la lutte contre le Covid-19 dans notre pays. La production de masques de protection contre le coronavirus par des mains congolaises s’est invitée à la table des réflexions du gouvernement, en vue d’apporter une riposte conséquente à la pandémie.

Conscient de l’enjeu que représente l’inscription du port obligatoire du masque au titre des mesures barrière au Covid-19, le Gouvernement par la voix de son Premier ministre, Clément Mouamba, s’est dit disposé à adopter cette mesure à partir du moment où il était en capacité d’offrir au populations lesdits équipements de protection. 

Pour la ministre de la Santé Jacqueline Lydia Mikolo, ces masques fait maison, pourront servir à la prévention. Une alternative en cours d’implémentation a-t-elle indiqué, cependant, « elle doit être encadré pour s’assurer que les masques produits répondent aux normes d’hygiène,sanitaires et n’exposent pas nos populations aux risques de santé tel que l’étouffement ou la contamination. »

Souvent fait de tissus de récupération, ces masques de fabrication locale sont déjà aperçus dans les rues de Brazzaville et Pointe-Noire. Sauf qu’ils sont pour l’heure arborés sans aucune garantie médicale. Et pour Jacqueline Lydia Mikolo, il est question de communiquer en amont sur leur fabrication, leur entretien et leur utilisation.

En attendant, le génie congolais en la matière est déjà à pied d’œuvre. Plusieurs publications sur le net nous montrent des artisans à la tâche, surtout dans l’arrière-pays ou l’accès aux masques conventionnels n’est pas à la portée de tous.

Articles Populaires