dimanche, juillet 3, 2022
AccueilSociétéVers la construction de deux nouveaux barrages hydroélectriques

Vers la construction de deux nouveaux barrages hydroélectriques

-

La République du Congo et un consortium sino-congolais ont signé ce samedi 21 mai, deux conventions pour la construction des barrages hydroélectriques Morala et Nyanga dans le sud du pays. 

Deux conventions de partenariat public-privé ont été signées ce samedi 21 mai à Brazzaville entre l’Etat congolais et le consortium Energaz-CGGC (China Grezhouba group corporation) pour la réalisation de projets énergétiques à Morala et Nyanga.

Le gouvernement de la République a été représenté par le ministre en charge de l’Énergie, Honoré Sayi et son collègue de la Promotion du partenariat public-privé, Denis Christel Sassou Nguesso. 

Dotés d’une capacité totale de production de 331 mégawatts, ces barrages permettront au Congo de répondre à la problématique du déficit énergétique en vue du développement industriel national, a indiqué Denis Christel Sassou Nguesso.

« Avec ce partenariat public-privé, nous allons pouvoir augmenter la capacité de production de l’électricité dont notre pays a cruellement besoin pour son développement. À terme, le Congo bénéficiera d’un potentiel énergétique important pour réaliser de grands projets industriels », a-t-il souligné. 

Le gouvernement par le truchement du ministre de la Promotion du partenariat public-privé, s’est félicité pour cette action. 

« Mon collègue en charge de l’Energie et moi-même remercions le consortium sino-congolais Energaz-CGGC pour la signature de ces conventions impliquant la construction des barrages hydroélectriques de Morala et de Nyanga », s’est-il exprimé.

♦Lire aussi : Une douzaine de centrales hydroélectriques bientôt en construction en République du Congo

Ce protocole d’accord intègre aussi la rénovation du barrage de Liouesso, dans le département de la Sangha, qui à ce jour produit 19 mégawatts. 

Il s’agit d’une infrastructure construite par une société chinoise, et inaugurée en mai 2017 par le Chef de l’Etat Denis Sassou Nguesso. 

L’Etat congolais avait signé un partenariat le 3 février dernier avec une société égyptienne relative à la construction d’une douzaine de centrales hydroélectriques pour permettre au pays d’améliorer sa couverture électrique.

Articles Populaires