mardi, septembre 21, 2021
AccueilInternationalUnion Africaine : des défis sanitaires et sécuritaires pour Félix Tshisekedi

Union Africaine : des défis sanitaires et sécuritaires pour Félix Tshisekedi

-

La 34ème session ordinaire du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine s’est ouverte sur la prise de fonction de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, à la tête de l’organisation panafricaine. Un mandat d’une année, dont les principaux défis seront la gestion de la crise sanitaire du Covid-19, et le règlement des conflits sur le continent.

La cérémonie de passation de charge entre Félix Tshisekedi et le président sortant de l’Union Africaine, le sud-africain Cyril Ramaphosa, a eu lieu ce 6 février en ouverture du 34e sommet de l’UA qui se sera finalement tenue en semi-présentiel, en raison de la pandémie de Covid-19.

« C’est un privilège unique pour la RDC qui accède à la présidence de l’UA à un moment symbolique et hautement significatif où nous célébrons les 60 ans de la disparition d’un digne fils du Congo et de l’Afrique, Patrice-Emery Lumumba », a déclaré Félix Tshisekedi dans son discours de circonstance.

Un mandat qui ne devrait pas être de tout repos, le sujet de la crise sanitaire devrait marquer le mandat du nouveau président de l’Union Africaine. Bien que l’Afrique soit l’un des continents les moins touchés par la pandémie, les experts redoutent une seconde vague plus prononcée de la maladie et une variante du virus a été découverte en Afrique du Sud, de quoi susciter l’inquiétude des experts sur le continent.

Au sujet des questions sécuritaires, Félix Tshisekedi est parmi les Chefs d’Etat les mieux placés pour en appréhender les enjeux. Son pays traverse à la fois une crise politique et sécuritaire à l’image de la région, l’Afrique Centrale faisant partie des zones les plus instables du continent. Des groupes armés sont toujours actifs en RCA, en RDC et au Cameroun notamment.

Le président Congolais aura également fort à faire pour garantir un retour à la stabilité dans la zone du Sahel, « Au moment où nous accédons à la présidence de l’UA, notre continent est en proie à un défi majeur, celui de faire taire les armes. Dans la région sahélo-sahélienne, les filles et fils d’Afrique tombent chaque jour sous la barbarie du terrorisme », a-t-il regretté.

La région australe du continent également proie au terrorisme retiendra l’attention du dirigeant de l’UA, Félix Tshisekedi entend s’attaquer au terrorisme dans la partie Nord du Mozambique.

En prenant la tête de l’institution panafricaine, la République Démocratique du Congo signe son grand retour au sommet de la politique africaine, plus de 50 ans après que Mobutu Sese Seko ait dirigé l’Organisation de l’Unité africaine, l’ancêtre de l’Union Africaine.  

Articles Populaires