mercredi, septembre 22, 2021
AccueilSociétéImbroglio autour d'une prime allouée aux médecins stagiaires

Imbroglio autour d’une prime allouée aux médecins stagiaires

-

La circulaire du ministère de la Santé relative à la prise en charge des médecins en stage, dans les différents hôpitaux généraux et hôpitaux de base a créé l’incompréhension et la polémique à différents niveaux.

Dans une note datant du 20 avril dernier, la ministre de la Santé Jacqueline Lydia Mikolo a ordonné aux responsables des formations sanitaires locales, d’octroyer des primes aux 350 médecins stagiaires déployés à travers le pays.

Il vous est instruit, dans le cadre de votre gestion comptable et financière interne, durant toute leur période de stage, d’allouer à chaque médecin une prime de panier mensuelle de vingt-cinq mille (25000) francs et une prime de garde, selon votre organisation interne, avait-elle alors indiqué. 

La diffusion de cette note, a alors suscité de vives réactions au sein de l’opinion qui y voyait une modique rémunération pour des médecins.

Contacté par notre rédaction, un médecin stagiaire clarifie, que cette prime de panier ne correspond pas à la prime de stage. « Il était prévu 150 000 francs CFA par médecin pour ceux qui sont à Brazzaville et Pointe-Noire; et 100 000 francs CFA pour ceux d’Owando, Oyo, Nkayi et Dolisie« , assure-t-il.

Pourtant selon ses affirmations, du coté des principaux concernés à savoir les médecins stagiaires, cette note a tout de même suscité de nombreuses interrogations.

Privés d’allocation depuis deux mois à peine leur stage débuté, ces derniers craignent de voir cette allocation se substituer à celle qui leur est due. 

Jusque là on a reçu que les allocations du mois de février, nous ne savons pas si ces 25 000 francs CFA c’est pour survivre en attendant le paiement de nos allocations mensuels, ou pour les remplacer”, a-t-il déclaré. 

Les médecins stagiaires ont donc sollicité une rencontre avec la ministre de la Santé afin d’être édifiés sur cette nouvelle allocation.

Le collectif des médecins stagiaires ressortissant de Cuba, Russie, Ukraine Chine qui traîne de nombreuse requêtes de ce type envisage d’entrer en grève dès ce mardi.

Ils revendiquent entre autres la remise de leurs diplômes, obtenir des suites concernant leur intégration à la Fonction publique et le paiement des deux mois d’arriérés de prime initialement convenues avec le ministère. Autant de problématiques qui laissent entrevoir un échec de communication entre les deux parties. 

Articles Populaires