vendredi, juin 18, 2021
AccueilEconomieUne nouvelle raffinerie à Pointe-Noire d'ici 2023

Une nouvelle raffinerie à Pointe-Noire d’ici 2023

-

Le gouvernement congolais a signé une Convention d’investissement pour la construction d’une nouvelle raffinerie dans la zone économique spéciale (ZES) de Pointe-Noire. L’accord a été paraphé ce mardi 24 novembre 2020 à Brazzaville.

Les ministres Jean Marc Thystère-Tchicaya, en charge des Hydrocarbures, Gilbert Mokoki, des Zones économique spéciales, Calixte Nganongo, des Finances et du Budget, Ludovic Ngatsé, délégué au Budget, et le Directeur de cabinet du ministre Gilbert Ondongo, ministre de l’Economie, de l’industrie et du portefeuille public, ont signé la convention de partenariat liant l’Etat congolais à l’entreprise Beijing Fortune Dingheng Investment Co. Ltd représentée par Sen Shao, représentant Yonghong Li, président de la société.

Un partenariat public-privé qui vise à réaliser une raffinerie, d’une capacité de 2 millions 500 mille tonnes d’hydrocarbures par an, qui proposera une variété de produits pétroliers transformés. « Il s’agit principalement des essences et gazoles de qualité supérieure, des gaz de pétrole liquéfiés, des fiouls légers et des pétroles lampants. », a indiqué Sen Shao.

Une fois transformés, les produits de valeur issus de la transformation du brut seront distribués sur le marché local, le projet ambitionne également de couvrir le marché régional.

« Cette raffinerie sera construite pour répondre à la demande croissante en produits pétroliers finis, non seulement du Congo, mais aussi des pays de la sous-région Afrique centrale. », a précisé l’entrepreneur chinois.

La raffinerie pourrait entrer en exploitation à l’horizon 2023, a annoncé le promoteur qui promet adopter une démarche de contenu local et une approche RSE par l’embauche et la formation du personnel congolais, et la réalisation d’infrastructures communautaires.

Articles Populaires