jeudi, décembre 8, 2022
AccueilSociétéUne enquête de satisfaction client pour changer « la mauvaise image du...

Une enquête de satisfaction client pour changer « la mauvaise image du CHU »

-

Le ministre du Contrôle d’Etat, de la qualité du service public et de la lutte contre les antivaleurs, le Pr Jean Rosaire Ibara, a annoncé ce vendredi 20 mai, la présentation d’un questionnaire de satisfaction client destiné aux patients admis au Centre hospitalier et universitaire (Chu) de Brazzaville. L’idée consiste à améliorer « progressivement » l’image du Chu, a-t-il précisé. 

Le Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville en partenariat avec le ministère du Contrôle d’Etat de la qualité du service public et de la lutte contre les anti-valeurs, a lancé, ce vendredi 20 mai à Brazzaville, le projet d’évaluation de la qualité du service public. 

Une collaboration qui laisse croire que la qualité de service public est au cœur des préoccupations de cette formation publique dans le cadre d’une logique de réactivité et d’amélioration continue de sa relation client.

« Le projet se fonde sur deux volets : le premier concerne la satisfaction des patients, un petit questionnaire a été élaboré. Les patients ou leurs accompagnateurs seront interrogés », a déclaré le ministre du Contrôle d’Etat, en charge de la Qualité du service public, le Pr Jean Rosaire Ibara.

Selon lui, cette étude a pour objectif de permettre aux responsables du Chu mais aussi aux pouvoirs publics de changer l’image de cette plus grande formation sanitaire de notre pays. 

« Le clou, ceux qui peuvent apporter les améliorations pour que la mauvaise image du CHU soit progressivement améliorée ; pour que demain, qu’on puisse parler autrement de cette image », s’est exprimé le Pr Jean Rosaire Ibara. 

♦Lire aussi : Hygiène : le Chu de Brazzaville procède à un « grand nettoyage » de ses différents services

L’amélioration de l’image du Chu passera aussi par « le plus important », a dit le ministre, à savoir la tenue d’un atelier d’échange entre le personnel de cet hôpital et l’attaché de presse du ministère en charge dudit projet.

Notons que plusieurs critiques sur le CHU de Brazzaville dénonçant la mauvaise prise en charge des malades de ce grand hôpital fusent au sein de l’opinion depuis de nombreuses années.

Articles Populaires