dimanche, octobre 17, 2021
AccueilFaits DiversUn quadragénaire assassine un enfant de 3 ans et le met dans...

Un quadragénaire assassine un enfant de 3 ans et le met dans un tonneau

-

Un homme de 40 ans de nationalité congolaise a tué un enfant de trois ans au quartier Kombo, dans le neuvième arrondissement de Brazzaville, Djiri, le 25 août dernier. Une histoire dont tous les contours restent à déterminer. 

L’unité de police, Groupement de répression du banditisme (GRB) a procédé la semaine dernière à la restitution des faits du meurtre d’un enfant de trois ans au quartier Kombo, dans le neuvième arrondissement de Brazzaville, Djiri le 25 août dernier.

Ostane Nkoud, un congolais âgé de 40 ans aurait donné la mort au jeune Ampat Efonouan Raoul Josué après l’avoir étranglé. C’est ce qu’ont révélé les résultats de l’autopsie. Le rapport du médecin légiste a conclu au trépas qu’il y a eu l’étranglement et une asphyxie, rapporte le commandant du GRB, le lieutenant Romuald Morgane Manounou.

Retraçant les faits, l’homme a avoué que cela est survenu lorsque deux enfants dont sa victime jouaient à proximité de l’endroit où il effectuait des travaux de manutention, a déclaré le lieutenant Romuald Morgane Manounou. La police rapporte que c’est suite au fait qu’Ampat Efonouan Raoul Josué aurait pris son petit marteau que le criminel a été pris de colère.

Il avait besoin de son petit marteau et ce petit marteau se retrouvait avec le petit. Pris de colère, il a pris l’enfant au collet avant de le prendre au cou, et à la fin il s’est retrouvé dans ses mains avec un corps sans vie. Il a pris un tonneau et a enfoui l’enfant à l’intérieur avant de le refermer, explique le lieutenant de police, Romuald Morgane Manounou. 

Dans son propos, l’agent de police a indiqué que quelque temps plus tard, la maman du défunt va remarquer l’absence de son fils et va donc procéder à sa recherche. Elle a même été soutenue par l’assassin de son enfant qui va d’ailleurs lui-même retrouver le corps de l’enfant pendant cette recherche.

Vers 13h, il constate que la maman de l’enfant était en train de chercher l’enfant. Lui aussi pris de compassion, fait semblant de chercher avec la maman, et c’est lui qui va aller le retrouver. Il dit : viens j’ai retrouvé l’enfant dans le tonneau”, relate le commandant du GRB.

L’affaire est entre les mains de la justice, l’auteur de cet acte crapuleux devra réponde de son acte.

Articles Populaires