mercredi, septembre 22, 2021
AccueilSPORTTops/Flops du match Congo - Sénégal

Tops/Flops du match Congo – Sénégal

-

Comme pour la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2015), la sélection nationale congolaise devra jouer sa dernière carte lors de la dernière journée des phases éliminatoires pour espérer se qualifier pour la prochaine édition.

Les Diables Rouges ont manqué l’opportunité de se qualifier suite au match nul zéro but partout (0 – 0) obtenu face au Sénégal ce vendredi 26 mars au stade Alphonse Massamba Débat.

Alors qu’une victoire leur aurait garanti une place en phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2021, les Diables rouges n’ont pas livré une prestation à la hauteur de l’enjeu.

Les Tops

La défense 

La bonne note du côté congolais est à attribuer à la défense, qui a su bloquer et contenir les quelques attaques sénégalaises. Sadio Mané s’est vu plusieurs fois être stoppé aux abords de la surface de réparation.

Le duo Makiese, Bahamboula

Entrés en cours de jeu, ce duo a complètement changé la physionomie de la rencontre. Des entrées intervenues tardives qui n’ont pas permis de changer le cours du match et qui ont largement  privé l’équipe nationale de la vitesse et de la percussion de ces deux joueurs.

Les Flops

Barthélémy Ngatsono

Plusieurs des choix du sélectionneur congolais Barthélémy Ngatsono sont à remettre en question pour sa première sur le banc de l’équipe nationale.

Disposant de plusieurs attaquants à savoir Guy Mbenza, Juvhel Tsoumou, Sylvère Ganvoula qui se sont plusieurs fois entraînés, le sélectionneur a préféré aligner Vinny Ibara arrivé la veille de la rencontre.

L’absence de Hardy Binguila dont on connaît la capacité à conserver le ballon et à tirer s’est fait ressentir d’autant plus que le milieu de terrain a été passif durant toute la rencontre.

Le choix de Ngatsono de faire jouer Thievy Bifouma toute la rencontre reste la grande énigme de ce match, d’autant plus que l’attaquant congolais, en manque de compétition, n’a plus foulé un terrain de football professionnel depuis septembre 2020.

L’attaque

L’attaque congolaise ne s’est créée qu’une seule occasion toute la rencontre obtenu par Ibara qui a repris d’une tête piquée un centre sans pour autant inquiéter le portier sénégalais à la 75è minute.

Le Milieu

Les milieux de terrain congolais ont pratiquement été inexistants. Un manque de coordination et un manque d’animation ont caractérisé leur prestation.

Bien que le Sénégal ne soit pas un petit morceau, aucune prise de risque n’a été constatée du côté congolais. Les congolais ont préféré défendre plutôt que d’attaquer.

C’est donc en Guinée-Bissau que tout va se jouer dans un match délicat au cours duquel, les deux équipes auront leur destin en main. Un match nul suffirait, mais ce sera probablement sans compter la détermination des “Djurtus” qui joueront également leur ticket pour le Cameroun.

La dernière victoire à l’extérieur des Diables Rouges remontent à novembre 2015 lors éliminatoire de la Coupe du monde 2018 face à l’Ethiopie, le congo s’était imposé par quatre buts à trois.

Articles Populaires