dimanche, octobre 17, 2021
AccueilEconomieRN1 : les commerçants se plaignent des “prix exorbitants” imposés au niveau...

RN1 : les commerçants se plaignent des “prix exorbitants” imposés au niveau des péages

-

Les conseillers municipaux de Brazzaville ont interpellé les sénateurs ce weekend sur les plaintes des commerçants au regard des prix exorbitantsimposés au niveau des différents péages sur la route Pointe-Noire – Brazzaville.

Les élus locaux de Brazzaville lors d’un échange ce 17 septembre avec les membres du collectif des sénateurs de Brazzaville ont épinglé les maux qui minent le quotidien des congolais, en particulier des Brazzavillois. 

Ils ont notamment déploré les « prix exorbitants » imposés au niveau des péages sur la Route nationale n°1 (RN1) reliant les villes de Brazzaville et Pointe-Noire. Un handicap pour les acteurs économiques mais aussi pour les consommateurs qui en subissent les conséquences.  

« Nos électeurs ne cessent de nous interpeller sur l’augmentation des prix des produits de première nécessité. Selon les enquêtes que nous avons mené, les commerçants nous disent que cela est imputable aux prix exorbitants imposés au niveau des différents péages sur la Route nationale n°1. Ils nous ont dit qu’ils sont obligés de hausser les prix pour gagner quelque chose », ont-ils indiqué.

♦Lire aussi : 🔴Le nouveau gouvernement s’auto-évalue 3 mois après sa prise de fonction

Pour sa part, le modérateur de la nation a dit avoir ouvert une enquête à ce sujet avant de saisir l’exécutif. « Nous allons vérifier cette information afin de soumettre le problème au gouvernement pour qu’une solution soit trouvée, parce qu’il n’y a pas de raison que les prix des produits alimentaires galopent sur le marché », a déclaré le président du Sénat Pierre Ngolo.

De son côté le gouvernement par le truchement du Premier ministre Anatole Collinet Makosso avait laissé entendre la semaine dernière, quil envisage lever à l’immédiat des barrières de la vie économique dans notre pays.

Il a notamment évoqué, les tracasseries routières, les tracasseries administratives, les contrôles répétitifs, la fiscalité et la parafiscalité. 

Articles Populaires