samedi, juillet 24, 2021
AccueilSociétéPénurie d’eau dans plusieurs quartiers de Brazzaville

Pénurie d’eau dans plusieurs quartiers de Brazzaville

-

Les populations du quartier Ngamakosso, au nord de Brazzaville se plaignent de la pénurie d’eau observée ces derniers jours. 

Se procurer de l’eau potable via les installations de la société La Congolaise des Eaux (LCDE) est devenu le casse-tête des habitants du quartier Ngamakosso vers le château d’eau de la LCDE, dans l’arrondissement 6 Talangaï de Brazzaville.

La société La Congolaise des Eaux (LCDE) est pointée du doigt par ces derniers, suite aux coupures intempestives d’eau potable observées depuis plusieurs semaines. Des perturbations dans la desserte en eau potable ayant entraîné une pénurie d’eau dans ledit quartier.  

Face à ce désagrément et la nécessité de se ravitailler en eau potable, les riverains sont contraints de parcourir plusieurs kilomètres s’exposant ainsi aux dangers de la route, explique le chef de quartier 68, Talangaï, Bernard Kani Okoua.

Entre Maman Mboualé et Ngamakosso, il y a eu un enfant qui a été heurté et vers le quartier des centrafricains, un autre enfant de moins de 10 ans a trouvé la mort à la recherche de l’eau, c’est invraisemblable au 21e siècle, s’insurge le chef de quartier Quartier 68.
 
Pour ces riverains, le remplacement de la Société nationale d’eau (Ex SNDE) par la LCDE en août 2018 avait pourtant suscité l’espoir de voir finir les difficultés de la population à s’approvisionner en eau potable.
 
On a mis fin à l’existence de la SNDE, aujourd’hui la LCDE pour résoudre le problème de l’eau. Or, on a déshabillé Pierre pour habiller Paul, ce n’est pas possible, regrette Bernard Kani Okoua.
Des perturbations dans la fourniture d’eau est un problème qui tarde à voir le bout du tunnel en République du Congo. Des pénuries d’eau récurrentes sont observées dans certains quartiers de la ville de Pointe-Noire et Brazzaville depuis plusieurs années. 

Articles Populaires